Muffins au thé matcha et aux framboises

CarnetsdeMarine_Muffinsauthématchaetauxframboises

(Pour 8 à 10 petits muffins)

Ingrédients :

  • 100g de farine semi-complète
  • 25g de Maïzena (pour la légèreté) ou 125g de farine de blé classique
  • 125g framboises fraîches ou surgelées entières
  • 80g de cassonade (ou 4 cuillères à soupe)
  • 40g de beurre doux fondu
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à café de thé Matcha
  • 1/2 cuillère à café de levure chimique
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel

Recette :

Préchauffez le four à 180 C°.

Mélangez la farine, la levure, le bicarbonate et le sel dans un saladier.

Dans un bol fouettez rapidement le sucre avec l’oeuf afin d’obtenir une texture fluide et blanche. Ajoutez ensuite le beurre fondu puis le thé vert en poudre.

Plongez les framboises dans la farine et ajoutez la préparation liquide

Donnez 2 à 3 tours de cuillère en bois pas plus. Plus on mélange, moins les muffins vont gonfler ! Si la pâte n’est pas vraiment lisse et qu’il reste des grumeaux de farine ce n’est pas un problème, au contraire.

Mettre la pâte dans des moules à muffins beurrés

Faire cuire 20 minutes environ. Les muffins sont prêts lorsqu’ils sont souples au toucher.

Régalez-vous !

Cake au thé matcha

CarnetsdeMarine_CakeAuTheMatcha

(Pour 8 personnes)

Ingrédients :

  • 125 g de farine
  • 100g de sucre glace
  • 100g de beurre salé
  • 50g de poudre d’amandes
  • 2 oeufs
  • 2 cuillères à café de thé matcha
  • 1 cuillère à café de levure

Recette :

Préchauffez le four à 180°.

Mélangez la farine, la levure et le thé Matcha dans un bol.

Dans un autre bol, battez les jaunes avec le sucre et la poudre d’amandes.

Ajoutez le beurre fondu et mélangez bien.

Versez dans le mélange précédent et battez-le bien.

Dans un autre bol (oui cela fait beaucoup de bols à laver…), montez les blancs en neige avec une pincée de sel, et incorporez-les délicatement au mélange.

Versez dans un moule à cake garni de papier sulfurisé.

Cuisez 30 à 40 minutes en surveillant à la fin de la cuisson. Il suffira ensuite de planter la pointe d’un couteau pour vérifier la cuisson (la pointe doit ressortir sèche).

Laissez refroidir avant de démouler et de découper.

Régalez-vous ! 

 

Le Thé Matcha, c’est quoi ça ?

Cela fait plusieurs années que je bois régulièrement du thé matcha. La première fois que j’en ai bu, c’étais avec une amie japonaise de ma soeur. Elle a donné une boîte à ma soeur qui malheureusement n’aimait pas cela. Elle me l’a donc offerte. Le thé matcha cela peut être bizarre au début car ça a un goût auquel on n’est pas habitué. En lisant un article récemment, j’ai découvert ses bienfaits et j’ai pensé qu’il pouvait être intéressant de partager avec vous ma passion pour ce thé. 😉

CarnetsdeMarine_ThéMatcha

Qu’est-ce que c’est ?

Le Matcha est une variété de thé vert japonais sous forme de poudre verte. Il est issu du broyage de feuilles de thé de Gyokuro ou de Sencha. Très populaire au Japon pour ses vertus thérapeutiques, le monde occidental s’y intéresse petit à petit.

En Asie ce thé se boit comme un thé classique, avec de l’eau. En France, je sais que beaucoup y ajoute du lait : le matcha devient un matcha latte. Sans doute pour accentuer l’effet mousseux déjà produit par sa méthode de préparation. En effet, le thé matcha ne se boit pas très chaud. Il est incorporé à une eau ou un lait à 80°C à l’aide d’un fouet en bambou (« chasen »).

CarnetsdeMarine_ThéMatcha

Pourquoi vous devriez en boire ?

Le thé matcha contient :

  • des « catéchines » (composé végétal) qui abaissent la production de glucose dans les cellules du foie. Pour fair simple, ayant moins de stock, l’organisme va devoir utiliser davantage le glucose (=sucre) que l’on ingère pour nous apporter de l’énergie. Un enchaînement de réactions qui vont éviter le « trop plein » de sucre dans notre sang et son stockage en graisse.
  • un Index Glycémique de zéro. Traduction : boire une tasse de thé Matcha n’aura aucune influence sur votre taux de sucre sanguin et donc à terme, pas de risque de fringale !
  • un large pouvoir anti-oxydant grâce à l’absorption directe des feuilles de thé soigneusement broyées en poudre. Une importante plus-value sur le thé vert classique dont on ne boit finalement « que » le jus des feuilles séchées.
    Et qui dit anti-oxydant, dit aussi anti-vieillissement de la peau ! Aurions-nous trouvé le secret des japonaises pour conserver une peau de bébé ?!
  • de la chlorophylle, une fibre végétale aux effets drainants.
  • une faible teneur en théine et une présence de L-Théanine (acide aminé) aux qualités relaxantes et apaisantes.

Alors je vous invite à vous habitué à son goût un peu… d’herbe… Cela va vous faire beaucoup de bien ! 🙂