To the bone

ToTheBone_CarnetsdeMarine

Date de sortie : 14 juillet 2017
Durée : 1h47min
Réalisateur : Marti Noxon
Acteurs : Lily Collins, Keanu Reeves, Carrie Preston, Alex Sharp
Genre : Drame

Synopsis

« Ellen a 20 ans et est anorexique. Elle a passé la plus grande partie de sa vie à suivre différents programmes afin de se soigner. Déterminée à l’aider, sa famille l’envoie dans un centre spécialisé dirigé par un médecin non conventionnel. Surprise par les règles du centre et charmée par son nouvel entourage Ellen va tenter de se reconstruire et s’accepter.  »

(Source : Allociné)

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce film. Il touche un sujet sensible sans pour autant tomber dans le cliché. J’ai apprécié l’approche, par exemple concernant la famille ou le passé d’Elli on s’y attarde un peu pour comprendre que oui cela a sans doute été un facteur qui a joué mais que ce n’est pas cela au fond l’important. L’important c’est d’avancer et parler de sa famille ne résoudra pas un problème qui a dépassé le cadre de la famille.

Ce film n’est pas hypocrite dans le sens où à un moment le médecin explique que personne ne viendra la sauver et que oui il lui arrivera sans doute d’autres malheurs dans sa vie, la question c’est comment elle compte affronter les mauvais tours que nous joue la vie. Il n’existe pas de thérapie miracle c’est à elle d’affronter sa « maladie », son « addiction ».

Car en réalité l’anorexie ce n’est pas juste être mince pour être mince. Non, il y a différentes formes d’anorexie et de trouble alimentaire. Et c’est surtout la sensation d’euphorie que l’on ressent à s’affamer que les personnes recherchent.

J’étais étonnée de voir Elli faire autant d’abdos et chercher autant à éliminer les calories. Dans mon esprit, les anorexiques ne faisaient qu’éviter de manger mais n’avaient pas la force d’en plus éliminer le peu qu’on les forçait à manger… je veux dire, vous imaginez à quel point ça doit être difficile de faire du sport alors que vous n’avez aucune énergie. J’avais déjà lu des livres sur des anorexiques et j’avais déjà bien compris qu’il était terriblement difficile de s’en sortir. Mais jamais il n’était mentionné qu’ils cherchaient à éliminer en courant ou en faisant des abdos. Je suppose que cela dépend des cas.

J’ai aimé le rythme du film. La fin nous laisse en suspens on sent qu’elle était a un tournant décisif mais on ne sait pas comment elle va évoluer. Elle a choisi d’avancer et de dire « ta gueule » à la petite voix qui lui dit qu’elle doit perdre du poids. Elle a fait la paix avec ses mères. Mais pour autant c’est quelque chose avec lequel elle devra vivre toute sa vie…

Je vous recommande ce film. Mais n’oubliez pas que c’est un sujet difficile…

Trailer : 

Kingsman : Le cercle d’or

Date de sortie : 11 octobre 2017
Durée : 2h21min
Réalisateur : Matthew Vaughn
Acteurs : Taron Egerton, Colin Firth, Mark Strong, Julianne Moore
Genre : Action, Espionnage, Comédie

KingsmanLeCercleDOr_CarnetsdeMarine

Synopsis :

« KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis.
Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice. »

(tiré du site Allociné)

Mon avis :

Matthew Vaughn est un réalisateur que je respecte. Il a déjà réalisé Kick Ass ou encore Stardust, le mystère de l’étoile, entres autres, et j’ai beaucoup aimé ces deux films. J’avais adoré le premier Kingsman alors j’en attendais beaucoup de ce nouveau film.

Dans ce film on perd un peu d’effet de surprise comparé au premier. On joue plus sur l’humour, le côté décalé (voire trash) et les scènes d’actions. Celles-ci sont d’ailleurs merveilleusement bien chorégraphiées !

Ici on se joue de la réalité classique des films d’actions de type James Bond. Il y a beaucoup de parodie de tous ces vieux clichés jamesbondesques. Le tout est là pour nous divertir et c’est drôlement efficace ! J’ai personnellement beaucoup aimé ce deuxième volet !

Si le film est très divertissant j’ai noté quelques petites notes de sérieux glissées par-ci par-là. Julianne Moore qui se lamente que les lobbies pour le tabac et l’alcool soient légaux. Ou encore, le président des Etats-Unis qui est tout heureux de pouvoir se débarrasser d’une partie de la population qu’il considère comme des problèmes.

Si l’ajout de ce cousin américain (les statesmen) tombe à pic, je vous avoue que les cow-boys ne m’ont pas tellement emballé. Ils gâchent un peu le côté british du film… Heureusement, (SPOILER) le retour de Colin Firth est un immense plaisir et cela a apaisé ma déception pour les cow-boys.

J’ai halluciné en voyant qu’Elton John était dans le film, un invité assez stylé !

J’ai beaucoup aimé tous les acteurs. Notamment Julianne Moore, qui incarne bien la grande méchante tout en subtilité. C’était assez drôle (SPOILER) de la voir se lamenter sur le fait qu’elle est la plus grande trafiquante du monde mais que personne ne la connaît. Ce qui est bien techniquement, malheureusement cela ne comble pas son besoin de reconnaissance.

En conclusion, je vous recommande chaudement ce film ! 

Trailer :

Note : 9 / 10

Premier contact

CarnetsDeMarine_PremierContact

Date de sortie : 7 décembre 2016
Durée : 1h56
Réalisateur : Denis Villeneuve
Acteurs : Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker
Genre : Science fiction

Synopsis :

« Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions.
Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain… »

CarnetsDeMarine_PremierContact

Mon avis :

Denis Villeneuve a réalisé Incendies, Prisoners et Sicario entre autres films, cela vous donne une idée du bonhomme… Si vous n’avez pas vu ces films je vous invite à les voir. Tout comme je vous invite à voir Premier contact. Les 10 premières minutes du film je ne comprenais pas tout, et les passages avec ses souvenirs me paraissaient inutiles. Et puis je me suis dit : « Marine arrête de te concentrer sur cela, regarde ce film jusqu’au bout sans chercher à comprendre pourquoi il y a sans cesse des flashbacks dont tu te fiches ». Et à la fin du film, j’étais assez bluffée par son idée. 🙂

CarnetsDeMarine_PremierContact

J’ai adoré et détesté ce film et je pense qu’il n’y a qu’en le voyant que vous comprendrez ma frustration. La fin du film était à la fois géniale et complètement décevante pour moi. Il faut comprendre que tout l’intérêt du film repose sur la linguistique. C’est à la fois très intéressant de rappeler à quel point notre langage influe sur notre cerveau et notre façon de percevoir les choses mais c’est aussi complètement frustrant (ALERTE S-P-O-I-L-E-R !) de savoir que tout le but du film était d’apprendre le langage des aliens qui viennent nous en faire don en remerciement du fait que nous allons les aider dans plus de 3000 ans ou je ne sais quoi… Tout cela car apprendre leur langue change notre perception du temps. Et par conséquent les flashbacks de Louise ne sont pas des flashbacks, mais la vision de son futur… WTF ?!

CarnetsDeMarine_PremierContact

Cependant, personnellement je n’ai aucune envie de connaitre mon futur ou même de changer ma façon de percevoir le temps. Je suis peut être un peu bête, mais je vous avoue que savoir que je vais épouser tel type, avoir un gosse avec lui, qui aura une maladie et que nous divorcerons puis que mon gosse va mourir. Et bien non je préfèrerais ne pas le savoir à l’avance. C’est un peu comme souffrir 2 fois plus… Et cela veut aussi dire que je peux changer ce futur puisque je le connais déjà, nan ?! Je préfère les choses simples. Et ne pas savoir, rend la vie plus belle selon moi. Nous avons tant de choix possibles…

CarnetsDeMarine_PremierContact

Revenons-en au film, celui-ci propose d’aborder la thématique de l’invasion extraterrestre d’un point de vue pacifiste en s’attardant sur la façon dont nous pouvons les comprendre, le tout en expliquant que le langage n’est pas seulement une façon de communiquer mais surtout une façon de voir et percevoir le monde. Rien que pour la pureté du message proposé et cette envie de rassembler plutôt que diviser dans une époque plus éclatée que jamais, ce film est important. Je pense que même si ce film peut être frustrant sur certains points sur d’autres il reste profond et touchant. J’aime la relation que Louise parvient a crée avec les extraterrestres et sa façon d’aborder les problèmes.

Trailer :

Note : 8 / 10