Galice #4 : 3e jour

Galice4_CarnetsdeMarine

Phare Vilàn

 

En commençant cet article je pensais être incapable de vous dire le nom de ce phare. Sans doute car ce n’est pas moi qui ai planifié ce voyage en Galice mais mes soeurs. Je me contentais de suivre et de dire « wouah c’est super beau », à chaque nouveau lieu qu’on visitait.

En Galice nous avons suivi le « camino dos faros » c’est un sentier de randonnée qui longe la côte. Je vous le recommande car les paysages sont vraiment magnifiques ! Si je suis incapable de vous citer le nom de ce phare c’est aussi qu’il y en a beaucoup et je pense qu’à chaque début ou fin de balade on en voyait au moins 1.

Cependant j’ai pu retrouver le nom de ce phare car il est situé juste à côté du « cimetière des anglais« . Un autre lieu que je vous recommande de visiter. Le cimetière en lui-même n’est pas extraordinaire, c’est plus ce qui l’entoure qui est magique. Les gens ont fait plein de petit cairn (tour de cailloux) le long de la côte.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire du cimetière des anglais, je vous recommande de cliquer sur ce lien : http://www.turismocamarinas.net/que-hacer/cimetiere-des-anglais/?lang=fr

Si vous souhaitez en savoir plus sur le phare Vilàn, je vous recommande de cliquer sur ce lien : http://www.turismocamarinas.net/que-hacer/phare-vilan/?lang=fr

Galice4_CarnetsdeMarine

Galice4_CarnetsdeMarine Galice4_CarnetsdeMarine

Tales by light

CarnetsdeMarine_TalesByLight

Pays : Australie
Réalisateurs : Abraham Joffe
Genres : Documentaire / Photographie / Réalité
Photographes : Art Wolfe / 
 Peter Eastway / Richard I’Anson / Darren Jew / Krystle Wright

Synopsis :

« Dépassant dans leur quête de l’image parfaite les plus ultimes limites du métier, cinq photographes aventureux voyagent aux confins de la terre. Des photographes passionnés par l’aventure voyagent dans les coins les plus reculés de la planète pour capturer des images qui étonnent, informent et inspirent. »

CarnetsdeMarine_TalesByLight

Mon avis :

Pour tous les amoureux de la nature, de la photographie ou des documentaires, je vous recommande vivement d’aller voir cette série qui est juste magique. Les images sont subliment et les histoires touchantes. On en apprend beaucoup sur la photographie mais aussi sur la vie de ces photographes qui nous font voyager à travers leurs images.

J’ai trouvé cela intéressant de voir ce qui se cache derrière ces images que l’on trouve dans les magazines, le travail que cela représente et l’histoire qui en découle. C’était surtout magnifique de voir les endroits où ces personnes voyagent et les choses qu’ils vivent au quotidien : nager avec des baleines, escalader des volcans actifs, etc. Wouah ! Un des photographes explique à la fin qu’il espère que ses photos toucheront les gens qui les verront et que cela les poussera peut-être à protéger notre planète. Voyez la beauté de ces baleines et aidez à protéger leur environnement.

Je vous recommande chaudement cette série.

Trailer :

Note : 8 / 10

La photo du jour

CarnetsdeMarine_ParisLaPhotoDuJour

Pardon, pardon cela fait un petit moment que je n’ai rien posté sur le site. Déménagement, emménagement, retour chez les parents, etc. J’avais bien besoin d’une petite semaine et demi en plus pour souffler et me reprendre en main. 😉

Ces derniers jours, je me suis lancée à la re-découverte de la ville dans laquelle je vie actuellement : Paris. Je ne compte pas y finir ma vie donc autant profiter tant que j’y vis pour la visiter de fond en comble. 🙂

Si avant je ne comprenais pas les parisiens et leur « mais il n’y a rien à faire en province », je comprends un peu mieux maintenant. Clairement, ici vous avez un milliard de choses à faire, découvrir, acheter, etc. Des choses que je ne trouverais pas dans ma petite ville de province. Ok, je vous concède le « il y a tout à Paris ». Toutefois, je trouve cette vie épuisante, trop de transports, de gens stressés, désagréables et mal éduqués… Oui, il y a tout, sauf le plaisir d’une petite ville avec ses petites habitudes dans laquelle je peux me balader et aller d’un point A à un point B sans prendre 3 métros avec des gens à l’odeur douteuse… 🙂 (pardon pour les clichés mais c’est une réalité).

J’aime Paris, mais je l’aime en grande partie car je sais que je n’y passerais pas toute ma vie !

La photo du jour

DSC09221

J’ai pris cette photo dans le port de Saint-Malo, le weekend de la Pentecôte 2016. C’est dans cette ville qu’est né le 4 septembre 1768 l’homme politique, académicien et écrivain français : François-René de Chateaubriand. Personnellement je le connais surtout pour son célèbre ouvrage Mémoires d’outre-tombe (1841) qu’on nous encourage vivement (soyons clair on nous oblige 🙂 ) à lire durant notre scolarité. Ci-dessous quelques citations pour vous resituer l’ambiance du texte:

  • On n’est jamais reçu à dire que tout est perdu quand on n’a rien tenté.
    Chateaubriand ; Mémoires d’outre-tombe (1841)
  • On s’irrite moins en raison de l’offense reçue qu’en raison de l’idée que l’on s’est formée de soi.
    Chateaubriand ; Mémoires d’outre-tombe (1841)

Mémoires d’outre-tombe est un chef-d’œuvre d’autobiographie et une mine d’informations pour les historiens. En effet, les premiers livres recréent l’enfance de l’auteur et sa formation dans son milieu social de petite noblesse bretonne à Saint-Malo ou à Combourg. Puis les livres suivants relèvent davantage du tableau historique des périodes dont il a été le témoin de 1789 à 1841.

C’est un des précurseurs du romantisme en France. Après sa mort, ses restes sont transportés à Saint-Malo et déposés face à la mer, selon son vœu, sur le rocher du Grand Bé, un îlot dans la rade de Saint-Malo, auquel on accède à pied lorsque la mer s’est retirée.

Je ne sais trop comment cet article « La photo du jour » s’est transformé en mini article sur Chateaubriand. Toutefois, j’espère que cette photo aura égayé la journée des personnes pour qui ces dernières semaines ont été synonymes de grisailles et pluies…

Toutes mes excuses si j’en ai endormi certains. 😉