Le Trait d’Union

Hier soir, une amie m’a amené dans un bar-restaurant près de Montparnasse, qui s’appelle « Le Trait d’Union ». Le décor en bas était rose et jaune avec terrasse, servant cocktails et cuisine française ou européenne. Si vous réservez pour dîner vous serez installé à l’étage dans des sièges très confortables et plus au calme qu’en bas. J’ai cherché leur site Internet pour vous donner accès à leur carte mais pas moyen de mettre la main dessus.

Mon Avis :

J’ai lu des avis très mitigés sur ce bar sur trip advisor. Beaucoup de personnes semblaient assez énervés. Personnellement, j’ai été tout de suite accueillie par un serveur qui m’a conduit à une table au second étage. Le serveur était souriant.

CarnetsdeMarine_LeTraitDUnion
Nous avons pris du temps pour commander car nous étions plus occupées par notre conversation que par la carte. Toutefois, il y avait beaucoup de choix : salades, entrecôte, souris d’agneau, poulet fermier, cheeseburger, etc. J’ai opté pour le cheeseburger maison avec viande cuite à point. Le tout accompagné d’une tequila sunrise.

CarnetsdeMarine_LeTraitDUnion
La boisson est arrivée rapidement. Le burger lui c’est fait attendre mais honnêtement nous étions bien installé (enfin un restaurant où toutes les tables ne sont pas collées et tu manges en compagnie de tes voisins…). Nous avions beaucoup de choses à nous raconter donc je n’ai pas vu le temps passer. Nous n’étions pas pressées. 🙂

Le burger, les frites et la salades étaient excellents. Ce n’est pas le meilleur que j’ai mangé, mais c’est bien suffisant pour un bar – restaurant de ce type. L’ambiance était agréable, nous étions au calme et on s’entendait parler. Nous avions beaucoup d’espace. Le personnel était sympathique. Personnellement, j’ai bien aimé ce restaurant et j’y retournerais sans doute à l’occasion. Je vous le recommande chaudement si vous n’êtes pas pressé et que le but est de retrouver des amies pas de manger un plat gastronomique. 😉

Informations pratiques

> 122 Rue de Rennes, 75006 Paris
> 01 45 48 70 66

> Ouvert du lundi au mercredi de 6h30 à 1h et du jeudi au samedi de 6h30 à 2h.

> Métro station « Saint Placide » ou « Montparnasse« .

Théâtre Montparnasse – Bankable

Pièce de : Philippe MADRAL
Mise en scène : Daniel COLAS
Bande son : Sylvain MEYNIAC
Avec : Lorànt DEUTSCHE / Vincent WINTERHALTER / Jérôme ANGER / Manoëlle GAILLARD / Caroline MAILLARD

CarnetsdeMarine_Bankable

Résumé : 

Une vedette de cinéma aux abords de la cinquantaine, éternel enfant gâté, mauvais mari mais relativement bon père, qui ne se rend pas compte qu’il n’est plus un jeune premier… Un scénariste renommé, hypocondriaque survolté et meilleur ami du précédent, qui remanie en secret le scénario du film dont il devait jouer le premier rôle… Un producteur impitoyable, dur à cuire mais pourtant passionné de bouddhisme, qui est obligé de céder aux contraintes de sa coproduction améri­caine… Une mère lunatique et une femme trop lucide qui mettent les pieds dans le plat… Le tout dans un cocktail explosif, une comédie qui raconte l’autre face du monde feutré du cinéma !

CarnetsdeMarine_Bankable

Horaires ?

  • Soirées
    Mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi à 20h30
  • Matinées
    Samedi à 17h30 et dimanche à 15h30

Pour réserver en ligne cliquez ici.

Tarifs ?

  • Carré or : 54 €
  • 1° catégorie : 48€
  • 2° catégorie : 36 €
  • 3° catégorie : 18 €

CarnetsdeMarine_Bankable

Mon avis :

Honnêtement à part Lorànt Deutsche cette pièce ne m’a pas transcendé. Je m’explique, le sujet dès le départ ne m’intéressais pas. J’avais l’impression qu’il y avait 10 minutes d’ennui pour 5 secondes de rires tout au long de la pièce… Les blagues étaient prévisibles et l’humour juste pas drôle. Les acteurs étaient bien, mais ils gâchaient leur talent… En somme, je me suis ennuyée. L’histoire n’a pas d’intérêt et très vite on veut juste que ça finisse…

C’est vraiment dommage car il y avait quelques blagues drôles mais dans l’ensemble on n’accroche pas.

Je ne vous le recommande pas.

CarnetsdeMarine_Bankable

 

Tranche de vie dans le métro…

En ce moment je vis à Paris et cela m’oblige à prendre régulièrement les transports en communs. Les premiers jours j’étais un peu perdue. Et puis j’ai été forcée de prendre la ligne 13 tous les jours pendant 6 mois. Et j’ai changée, je ne me reconnaissais plus. Un peu comme après avoir vécu à Marseille, une partie de mon être a été piétinée et oubliée au nom de ma survie mentale.

Le métro parisien est un monde à lui tout seul. On croise des centaines de gens tous les jours. Des visages fatigués, fermés, souriants, on croise toutes sortes de personnes. Savez-vous le premier conseil que m’ont donné les parisiens concernant le métro : « ne regarde pas les gens, ne les regarde jamais ». S’en sont suivis toute une liste de recommandations pour ne pas me faire agresser…

Nous en sommes donc arrivés à cela : ne pas se regarder, ne surtout pas se parler, prier que personne ne nous agresse… Nous sommes en 2016 et je vis à Paris une ville qui fait rêver des milliers de gens. Et moi je fixe mes chaussures et je prie pour que personne ne me remarque assise sur un siège, n’osant même pas lever les yeux.

Il m’est arrivée d’aider des touristes perdus. Il m’arrive souvent d’aider des personnes âgées. Pour autant, je n’ai jamais vraiment discuté avec des inconnus dans le métro. Quand des gens me saluent je réponds, mais je suis immédiatement méfiante.

Je donne rarement de l’argent aux SDF que ce soit dans le métro ou dans la rue. Tout simplement car je n’ai pas d’argent et que je ne mange pas du riz tous les jours parce que cela m’amuse. 😉 Si je commençais à donner à un il faudrait donner à plusieurs…

Cependant, voir tous ces pauvres gens a aussi détruit un autre bout de ce qui me définissais. Je donne souvent de la nourriture quand j’en ai sur moi : une pomme ou une banane, etc. Malheureusement, si certains sont reconnaissants, j’ai parfois été choquée par leur réaction. Certains m’ont jeté mes pommes à la figure en m’insultant. D’autres, m’ont harcelé pour que je leur donne de l’argent et m’insultaient si je ne donnais rien… Je sais bien que je ne devrais pas me sentir blessée, je n’ai aucune idée de ce qu’ils vivent et de combien ils souffrent. Peut-être que si la situation était inversée je leur jèterais aussi leur pomme à la figure…

A chaque trajet, je me découvre une nouvelle facette. Une héroïne qui tente de défendre une fille qui après s’être fait tripoter par un pervers tente de se défendre. Autant pour moi, à peine ai-je ouvert la bouche que la fille n’a plus rien dit et j’ai fini insulté par tous les mecs de la rame. Je me suis donc rapidement découvert la facette de trouillarde pathétique qui ne pipe mot quand elle voit d’autres filles subirent ce genre de traitement. Personne n’a jamais rien dit lorsque cela m’arrivai et vous n’allez pas me dire que personne n’a jamais rien vu. Sans doute, qu’eux aussi sont effrayés par des expériences passées.

De toute façon, pourquoi tenter de défendre d’autres personnes quand je galère déjà à me défendre… je suis… Non, j’ETAIS beaucoup trop empathique. Mais cela c’était avant. Maintenant, je ne dis rien. J’observe parfois dans les reflets pour ne pas me faire remarquer, pour être sûr que cela n’aille pas trop loin, que la fille fasse comme nous faisons toutes, qu’elle parte en ayant laissé un bout de son être derrière. 

On croise des gens désespérés dans le métro. Ce n’est pas juste un moyen de transport. C’est un lieu d’échange. On échange des politesses, des microbes, des incivilités, des coups et des sourires. Je tire parfois la gueule quand je monte dans le métro et puis j’entends des gens blaguer ou je vois une dame me sourire et je retrouve ma bonne humeur. On râle en coeur quand le métro reste bloqué ou qu’il y a une grève. La RATP devient notre ennemi commun et chacun y va de sa petite histoire…

Pour tous ceux qui vont prendre le métro : courage ! Les filles ne vous laissez pas faire quand on vous embête, je vous donne ma technique : quand je remarque quelque-chose de suspect je donne un coup de coude en arrière en faisant semblant de remettre mon sac, puis je leur écrase les pieds violemment en faisant semblant de perdre l’équilibre. Si ce sont des pervers qui viennent s’asseoir à côté de moi et que mon radar s’allume je n’hésite plus, je me fiche de ce que peut penser la personne : je change de place. Peut être que cette personne n’ai pas du tout un pervers mais dans le doute je quitte ma place. 🙂 Le métro n’ai pas si horrible que cela. Une fois qu’on a l’habitude on le vit mieux. Les gens nous rendent parfois le sourire ! 🙂

La photo du jour

CarnetsdeMarine_ParisLaPhotoDuJour

Pardon, pardon cela fait un petit moment que je n’ai rien posté sur le site. Déménagement, emménagement, retour chez les parents, etc. J’avais bien besoin d’une petite semaine et demi en plus pour souffler et me reprendre en main. 😉

Ces derniers jours, je me suis lancée à la re-découverte de la ville dans laquelle je vie actuellement : Paris. Je ne compte pas y finir ma vie donc autant profiter tant que j’y vis pour la visiter de fond en comble. 🙂

Si avant je ne comprenais pas les parisiens et leur « mais il n’y a rien à faire en province », je comprends un peu mieux maintenant. Clairement, ici vous avez un milliard de choses à faire, découvrir, acheter, etc. Des choses que je ne trouverais pas dans ma petite ville de province. Ok, je vous concède le « il y a tout à Paris ». Toutefois, je trouve cette vie épuisante, trop de transports, de gens stressés, désagréables et mal éduqués… Oui, il y a tout, sauf le plaisir d’une petite ville avec ses petites habitudes dans laquelle je peux me balader et aller d’un point A à un point B sans prendre 3 métros avec des gens à l’odeur douteuse… 🙂 (pardon pour les clichés mais c’est une réalité).

J’aime Paris, mais je l’aime en grande partie car je sais que je n’y passerais pas toute ma vie !

#PrayForParis

En ce jour sombre, j’ai une pensée pour toutes les victimes de ce drame ainsi que pour leurs familles. Je salue les mouvements de soutiens comme le #PortesOuvertes qui s’est rapidement diffusé sur Twitter ainsi que l’application rapidement créée par Facebook pour signaler que l’on est en sécurité.

Carnets_de_Marine-Prayforparis

Je vais moi-même monter sur Paris dans quelques semaines, dans le quartier où les attaques ont eu lieu. Je pense qu’avoir peur ne sert à rien, si quelque chose doit arriver cela se passera qu’on soit effrayé ou non… Il va falloir apprendre à vivre avec, ce n’est malheureusement que le début, toutefois ne nous décourageons pas ! 😉

Carnet_de_Marine_Prayforparis

♦•♦•♦•♦ Liberté, égalité, fraternité ♦•♦•♦•♦

♠ ♦ ♠ Les Actualités du jour ♠ ♦ ♠

Dépistage -> 17e Journée de dépistage gratuit des cancers de la peau. Faites attention au soleil, on s’expose de plus en plus en respectant de moins en moins les règles de précaution. Le mélanome est un cancer très agressif dont la fréquence augmente très rapidement en Europe, notamment du fait de la mode du bronzage. ABCDE les choses à surveiller : Asymétrie/ Bords irréguliers/ Couleur inhomogène/ Diamètre Évolution. Mélanome un cancer qui évolue très vite d’où sa dangerosité. Taux de mortalité de 15% de ces cancers. Alors n’hésitez pas, + de  220 centres sont ouverts aujourd’hui et gratuits !
Pour en savoir plus : http://www.dermatos.fr ou le  0 800 2013 ou encore le compte Twitter du Syndicat des Dermatologues @sndv_dermatos.

Carnets_de_Marine_Actualités_du_jour

Opération anti-ETA -> La police a découvert des armes et des composants pour explosifs lors d’une opération anti-ETA menée dans une villa de Biarritz ce jeudi matin. Une femme aurait été arrêtée, elle serait de nationalité française.

Carnets_de_Marine_Actualités_du_jour

Grève des hôpitaux et des crèches à Paris -> Nouvelle semaine de mobilisation dans les hôpitaux parisiens mais aussi dans les crèches qui entrent à nouveau en grève face au projet de réforme des 35h  du directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) Martin Hirsch provoquant la colère des syndicats, qui en réclament le «retrait pur et simple». Le projet de réorganisation du temps de travail des 75 000 personnels (hors médecins) des 38 hôpitaux de l’AP-HP. Par manque de personnel, les repos non pris s’accumulent sur les comptes épargne temps, représentant 74,7 millions d’euros fin 2014, selon la direction. Une réduction des plages horaires journalières permettrait de diminuer les RTT. Mais les syndicats redoutent leur suppression et un accroissement de la charge de travail, quand nombre d’agents font déjà des dépassements d’horaires.

Carnets_de_Marine_Actualités_du_jour

Fifa -> Corruption : 14 personnes arrêtés au total, tous sont soupçonnés de corruption. La journée du jeudi 28 mai à Zurich s’annonce animée, entre une réunion de l’UEFA, opposée à la tenue du Congrès de l’instance et de l’élection présidentielle, et Joseph Blatter, candidat à un cinquième mandat, qui doit faire un discours, très attendu, dans la soirée.

Carnets_de_Marine_Actualités_du_jour

Affaire Bettencourt -> les 10 prévenus soupçonnés d’avoir abusé de la vulnérabilité de l’héritière de l’Oréal seront fixés aujourd’hui sur leur sort. Le tribunal de grande instance de Bordeaux rendra son jugement dans le courant de la journée.

Carnets_de_Marine_Actualités_du_jour