Tribes and empires : Storm of prophecy

TribesAndEmpiresStormOfProphecy_CarnetsdeMarine

Titre original : 九州海上牧云记
Pays : Chine
Épisodes : 75
Diffusion : du 21/11/2017 au ?
Réalisateurs : Cao Dun
Genres : Aventure / Fantasy / Drame / Action
Acteurs :  Huang Xuan / Shawn Dou / Janice Man / Janine Chang / Wang Qian Yuan / Kan Qing Zi

Synopsis :

Cette série est basée sur le livre de Jin Hezai, Hai Shang Mu Yun Ji. Bienvenue dans l’univers de Novoland au temps de l’empire Duan. Cet empire existe depuis maintenant 200 ans avec à sa tête la famille royale les Muyun qui dirige le pays. Ils sont épaulés par la famille des Muru qui gère toute la force militaire de l’empire. Lors de la création de l’empire une loi a été créée selon laquelle les Muru peuvent prendre le pouvoir s’ils le jugent nécessaire (en très simplifié). Grosso modo les Muyun ont autant de pouvoir que les Muru.

TribesAndEmpiresStormOfProphecy_CarnetsdeMarine

L’empereur actuel avait une concubine qui appartenait aux « charmers » des personnes ayant des pouvoirs avec qui il a un fils. A sa naissance les astrologues déterminent qu’il apportera malheur et destruction à l’empire s’il devenait empereur et s’il venait à tenir une épée (Muyun Sheng). Muyun Sheng se retrouve obligé à prendre une épée et blesse son père dans le processus. Il s’isole et passe son temps à examiner une perle de verre dans laquelle il voit une jeune femme. Pourra-t-il éviter son destin grâce à son désir de ne pas causer de mal ?

TribesAndEmpiresStormOfProphecy_CarnetsdeMarine

Le chef de la famille des Muru a lui aussi un fils (son troisième il a déjà eu deux fils avant). L’astrologue prédit qu’il deviendra empereur. Le père décide de tuer le fils mais fini par juste l’abandonner. Lorsqu’il le retrouve des années plus tard… Bon ça vous le verrez dans la série (disons que ce n’est pas des retrouvailles joyeuses). Son fils Muru Han Jiang repart et continu à cacher son identité mais pourra-t-il fuir son destin éternellement ?

TribesAndEmpiresStormOfProphecy_CarnetsdeMarine

En dernier personnage principal dans cette série : Shuofeng He Ye. He Ye est le fils du chef d’un village de la tribu des Shuofeng. Dès le début il est présenté comme le « iron wielder »… Le manieur de fer… Il est destiné à devenir le maître des mers et des terres. Les tribues sont sous l’emprise de la cavalerie des Muru. Ils doivent obéir aux règles sous peine d’être violemment puni. Elles ne doivent pas s’allier contre l’empire Duan. Le père de He Ye tente de déplacer sa tribu car ils n’ont aucun avenir possible là où ils vivent. Le clan se fait massacrer par les Muru. He Ye se fait envoyer comme esclave loin de ses terres natales. Quel sera son avenir ? Parviendra-t-il à devenir le maître des mers et des terres malgré son statut d’esclave ?

TribesAndEmpiresStormOfProphecy_CarnetsdeMarine

Mon avis :

L’histoire est assez complexe, il y a beaucoup de personnages et j’ai eu du mal à tout comprendre au début. Pour le moment tous les épisodes ne sont pas encore sortis et tous ne sont pas encore traduit. Autant vous dire que je n’envisage pas de voir cette série sans sous-titre !

TribesAndEmpiresStormOfProphecy_CarnetsdeMarine

Cette série a il me semble un gros processus de production, il y a donc beaucoup d’attentes je suppose. J’aime ce drama. J’ai retrouvé quelques acteurs que j’avais déjà vu dans d’autres séries et pour une fois la plupart jouent très bien. Il faut savoir que j’ai parfois du mal avec les acteurs et surtout les actrices chinoises qui sont assez inexpressifs ou trop expressifs… Huang Xuan (celui qui joue Muyun Sheng) est un acteur chinois qui joue super bien et j’ai une nouvelle fois été bluffée par son jeu d’acteur. Les trois acteurs principaux sont excellents et c’est parfois rare alors rien que pour cela je vous recommande ce drama.

TribesAndEmpiresStormOfProphecy_CarnetsdeMarine

L’ambiance et l’univers de ce drama est juste magique et ultra travaillé. Je pense qu’il faut vraiment reconnaître et remercier le travail immense que ce drama a du demander ! L’univers fantastique est juste magnifique et j’adore ce mélange de style un peu historique et un peu merveilleux. Je le découvre et je suis émerveillée à chaque épisode. J’aime que les chinois tentent des trucs notamment en termes d’effets spéciaux. Oui des fois c’est juste moche mais au moins ils le tentent.

TribesAndEmpiresStormOfProphecy_CarnetsdeMarine

J’adore le scénario avec ces trois personnages qui sont censés devenir l’empereur et dont le destin est prédit. J’aime voir comment ils évoluent, comment cette prédiction impact leur vie et comment ils luttent contre cette prédiction (qui ne leur a apporté que des problèmes hein). Les trois ont des caractères uniques et fort et chacun à leur façon me touchent. Je n’ai pas vraiment de favori pour le moment certains n’aiment pas beaucoup He Ye mais je le trouve touchant même s’il s’entête à dire à tout le monde qu’il deviendra le roi du monde (en simplifié) alors qu’il n’est qu’esclave. Il a vécu beaucoup de choses difficiles et j’ai beaucoup d’attentes pour ce personnage. Je ne désespère pas qu’a un moment de la série il y ait un déclic et toutes ses fanfaronnades finiront pas devenir crédibles.

TribesAndEmpiresStormOfProphecy_CarnetsdeMarine

Je vous recommande chaudement ce drama chinois ! Attention il est vraiment spécial et bien différent de ce que j’avais vu jusqu’à présent. Il faut s’accrocher au début. Mais cela vaut vraiment le coup. Je vous invite vivement à voir la bande annonce (ci-dessous- pour vous faire une idée. 🙂

Trailer :

Note : 8 / 10

Kingsman : Le cercle d’or

Date de sortie : 11 octobre 2017
Durée : 2h21min
Réalisateur : Matthew Vaughn
Acteurs : Taron Egerton, Colin Firth, Mark Strong, Julianne Moore
Genre : Action, Espionnage, Comédie

KingsmanLeCercleDOr_CarnetsdeMarine

Synopsis :

« KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis.
Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice. »

(tiré du site Allociné)

Mon avis :

Matthew Vaughn est un réalisateur que je respecte. Il a déjà réalisé Kick Ass ou encore Stardust, le mystère de l’étoile, entres autres, et j’ai beaucoup aimé ces deux films. J’avais adoré le premier Kingsman alors j’en attendais beaucoup de ce nouveau film.

Dans ce film on perd un peu d’effet de surprise comparé au premier. On joue plus sur l’humour, le côté décalé (voire trash) et les scènes d’actions. Celles-ci sont d’ailleurs merveilleusement bien chorégraphiées !

Ici on se joue de la réalité classique des films d’actions de type James Bond. Il y a beaucoup de parodie de tous ces vieux clichés jamesbondesques. Le tout est là pour nous divertir et c’est drôlement efficace ! J’ai personnellement beaucoup aimé ce deuxième volet !

Si le film est très divertissant j’ai noté quelques petites notes de sérieux glissées par-ci par-là. Julianne Moore qui se lamente que les lobbies pour le tabac et l’alcool soient légaux. Ou encore, le président des Etats-Unis qui est tout heureux de pouvoir se débarrasser d’une partie de la population qu’il considère comme des problèmes.

Si l’ajout de ce cousin américain (les statesmen) tombe à pic, je vous avoue que les cow-boys ne m’ont pas tellement emballé. Ils gâchent un peu le côté british du film… Heureusement, (SPOILER) le retour de Colin Firth est un immense plaisir et cela a apaisé ma déception pour les cow-boys.

J’ai halluciné en voyant qu’Elton John était dans le film, un invité assez stylé !

J’ai beaucoup aimé tous les acteurs. Notamment Julianne Moore, qui incarne bien la grande méchante tout en subtilité. C’était assez drôle (SPOILER) de la voir se lamenter sur le fait qu’elle est la plus grande trafiquante du monde mais que personne ne la connaît. Ce qui est bien techniquement, malheureusement cela ne comble pas son besoin de reconnaissance.

En conclusion, je vous recommande chaudement ce film ! 

Trailer :

Note : 9 / 10

Tu ne tueras point

CarnetsdeMarine_TuNeTuerasPoint

Date de sortie : 9 novembre 2016
Durée : 2h20
Réalisateur : Mel Gibson
Acteurs : Andrew Garfield, Vince Vaughn, Teresa Palmer, Sam Worthington, Hugo Weaving
Genre : Drame, Guerre, Biopic

Synopsis :

« Quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté, Desmond, un jeune américain, s’est retrouvé confronté à un dilemme : comme n’importe lequel de ses compatriotes, il voulait servir son pays, mais la violence était incompatible avec ses croyances et ses principes moraux. Il s’opposait ne serait-ce qu’à tenir une arme et refusait d’autant plus de tuer.

Il s’engagea tout de même dans l’infanterie comme médecin. Son refus d’infléchir ses convictions lui valut d’être rudement mené par ses camarades et sa hiérarchie, mais c’est armé de sa seule foi qu’il est entré dans l’enfer de la guerre pour en devenir l’un des plus grands héros. Lors de la bataille d’Okinawa sur l’imprenable falaise de Maeda, il a réussi à sauver des dizaines de vies seul sous le feu de l’ennemi, ramenant en sureté, du champ de bataille, un à un les soldats blessés. »

CarnetsdeMarine_TuNeTuerasPoint

Mon avis :

Je m’attendais à détester ce film, encore un film de guerre ou les gentils américains vont se sacrifier et être des héros… En plus, en voyant Mel Gibson comme réalisateur, euh… Mais il faut lui reconnaître le génie des films comme Braveheart ou Apocalypto donc je n’ai pas de préjugés… L’idée de base m’a aussi un peu perturbé, je suis tout à fait admirative de l’idée de ne pas tuer et de vouloir devenir soldat infirmier dans une guerre. Mais je comprends aussi qu’à l’époque cela a posé problème qu’il refuse de porter une arme. J’ai été sciée quand le mec cours dans la bataille sans arme, sans rien à part ses bandages et sa morphine, le courage qu’il doit falloir pour faire cela…

Je trouve que le film rend justice à Desmond Doss, aussi bien sur le plan psychologique que sur le plan de ses convictions religieuses… (oui il y a beaucoup de scène ou on parle de religion). Personnage complexe, à la fois traumatisé par la violence par son père alcoolique qu’il a failli tuer une fois et par lui-même lorsqu’il manque de tuer son frère lorsqu’il joue enfant. Il semble pourtant d’apparence insouciante parfois. Cet être va devenir passionnant à observer et à suivre tout au long de ce parcours obstiné à refuser coûte que coûte le port d’arme… Objecteur de conscience dans l’âme, mais persuadé qu’il doit servir son pays, c’est là tout le paradoxe de Desmond, paradoxe qu’il assumera pour aller jusqu’au bout !

CarnetsdeMarine_TuNeTuerasPoint

Les acteurs ont tous été excellents et je trouve le scénario très réussi. L’entrainement militaire et les problèmes que Desmond doit affronter avant même d’aller sur le champ de bataille est intéressant. Cela nous aide à comprendre les questions que soulève le fait d’avoir un objecteur de conscience sur un champ de bataille sans arme. Clairement tout le monde le croit fou, stupide, inutile, voire dangereux… Pourtant, une fois sur le champ de bataille ce n’est pas le fait d’avoir une arme ou non qui semble aider les soldats à survivre…

Les scènes de combat entre américains et japonais sont très bien réalisées. Il y a beaucoup d’images très réalistes, alors âmes sensibles vous êtes prévenues ! Efficace dans son fonctionnement, émouvant dans la démarche de ce jeune soldat, ce film ne peut que marquer les esprits ! Moqué, bousculé, rejeté, Desmond Doss prouvera sa valeur sur le champ de bataille d’Okinawa à Hacksaw Ridge (la falaise du hachoir, le nom en v.o du film). Mel Gibson ne lésine pas sur le sang, le gore et montre la guerre telle qu’elle est sans la glorifier.  Et toute cette violence dénonce et souligne la stupidité de cette boucherie. A l’aide de longues séquences au ralenti, Gibson offre sa vision de l’apocalypse et le courage de Desmond Doss.

CarnetsdeMarine_TuNeTuerasPoint

Desmond T. Doss fut le premier soldat objecteur de conscience à avoir été décoré de la Medal Of Honor des mains du Président Harry Truman en 1945 pour son incroyable courage. Il a sauvé la vie de plus de 70 soldats pendant la bataille d’Okinawa. Tu ne tueras point est l’anti-film de super-héros. Le héros n’a besoin que de sa foi, de ses convictions et de son courage pour s’affirmer, et non pas d’armes ni de super pouvoirs. Et cela m’a plu, ce personnage m’a touché. Respect, je pense que peu de personnes seraient capable d’un tel courage et d’une telle foi. Je vous recommande donc chaudement ce film ! Attention, n’oubliez pas que c’est comme même assez gore… 🙂

Trailer :

Note : 9 / 10

Logan

CarnetsDeMarine_Logan

Date de sortie : 1 mars 2017
Durée : 2h17
Réalisateur : James Mangold
Acteurs : Hugh Jackman, Patrick Stewart, Dafne Keen, Boyd Holbrook
Genre : Science fiction, Action, Aventure

Synopsis :

« Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui. »

CarnetsDeMarine_Logan

Mon avis :

James Mangold, le réalisateur, avait déjà réalisé le dernier Wolverine (Le combat de l’immortel). Je vous rappelle que dans ce film l’immortalité et le pouvoir de régénération de Logan sont remis en cause. James Mangold a réalisé la série Zoo qui est excellente et que je vous recommande chaudement. C’est également lui qui a réalisé Night & Day un film que j’avais bien aimé.

Est-ce que Logan m’a plu ? Oui, j’ai beaucoup aimé ce film, mais pour vous expliquer pourquoi je vous préviens il va y avoir du SPOILER ! J’ai aimé ce film, mais il y a plusieurs choses qui m’ont titillés. Notamment, le fait qu’il y a beaucoup de choses qu’on ne nous explique pas. On ne sait pas pourquoi les autres membres des X-Mens sont morts. C’est très vaguement mentionné mais sans détails. On ne comprend pas tout à fait ce qu’il se passe avec Logan et pourquoi il vieillit. Bon je comprends que c’est lié à ce qu’il c’est passé au Japon dans le film précédent, mais il pourrait prendre 3 minutes pour l’expliquer sur un film qui dure 2h17… 🙂 Beaucoup de choses restent en suspens et c’était parfois frustrant.

CarnetsDeMarine_Logan

Le plus bizarre dans ce film était de voir Wolverine vieux. Un super héros qui doit porter des lunettes parce que sa vue baisse, qui a du mal a guérir, qui est alcoolique et avec des tendances clairement suicidaires. S’il ne devait pas s’occuper du professeur Xavier on se demande s’il serait encore là. Charles Xavier, qui lui-même n’est pas au mieux de sa forme. En effet, l’unique membre de l’équipe d’origine encore vivant dans ce troisième volet, est atteint d’une maladie dégénérative qui le contraint à s’isoler du monde, bourré de médicaments afin de brider ses pouvoirs. Il fait des crises lorsqu’il n’est pas shooté de médicaments et il risque de tuer des gens lors de ces crises qu’il ne contrôle pas.

Logan cache donc le professeur et le drogue. Il est devenu chauffeur de limousine pour gagner de l’argent pour acheter un bateau et s’enfuir avec le professeur et la personne qui l’aide à s’occuper de lui. C’est donc assez étrange de voir ces deux personnages d’habitude des héros, devenir des épaves… Wolverine est encore plus violent qu’avant et j’ai trouvé ce film plus sombre et plus sanglant que les anciens films. D’habitude même s’il tue des gens ce n’est pas aussi détaillé dans les images. Même sa façon de s’exprimer n’est plus aussi contrôlé que dans les anciens films. Dans les anciens film c’était un peu le rebelle, le bad boy à l’âme torturé, pour autant rien d’alarmant. Ici, Logan n’en a clairement plus rien à foutre de tout à part de Charles Xavier.

CarnetsDeMarine_Logan

Il se retrouve bien malgré lui avec une enfant sur les bras X-23 ou Laura poursuivie par la même organisation qui l’a affublé de ses griffes. Charles Xavier veut évidemment aider Laura et les autres enfants fruits des expérimentations de l’organisation. Logan reste donc fidèle à l’esprit de la saga X-Men, et surtout à la métaphore sur laquelle elle se base : celle de l’oppression des minorités. Aux discriminations auxquelles sont confrontés les X-Men depuis le premier film s’ajoute ici la recherche d’un Eden où les mutants pourront vivre à l’abri de ceux qui les tyrannisent.

Ce qui est assez amusant c’est que Laura et les autres enfants ont été créés au Mexique, ils sont tous hispanophones et sont tous nés de mères porteuses mexicaines. A un moment l’infirmière qui sauve Laura explique que l’organisation les croyaient trop pauvres et trop stupides pour comprendre et faire quoique ce soit contre eux, la compagnie américaine… Je me suis un peu demandée si ce film n’était pas un peu engagé. Je veux dire, en pleine crise migratoire et avec Trump et compagnie, c’est assez amusant de voir Logan baser son histoire sur une petite mexicaine qui cherche un Eden dans un autre pays pour survivre.

La relation mentor-élève de Wolverine et du professeur Xavier se développe pour laisser place à des rapports presque filiaux. Logan, prend soin du professeur comme d’un père. La responsabilité de protéger les mutants passe d’une main à l’autre : la mission revient à Logan lorsque Charles Xavier meurt, avant que Wolverine ne succombe lui-même à ses blessures.

C’est la fin de ce film et la fin de la saga Wolverine avec Hugh Jackman. Logan sacrifie sa vie pour sauver celle de Laura, sa fille, créée à partir de ses cellules et qui l’appelle papa avant qu’il ne meurt. Elle continue sans lui sa quête d’un Éden, accompagnée d’une toute nouvelle génération de mutants. L’histoire se termine, et la mission de protéger les mutants a été transmise à la nouvelle génération créée en laboratoire.

Autant vous dire que vous ne vous ennuierez pas pendant ce film ! Je vous le recommande chaudement. Charles Xavier, Logan et Laura sont touchants et les acteurs ont fait un excellent travail. Le scénario est bien, même si certaines questions restent en suspens. Les scènes d’action sont très bien chorégraphiées et le tout forme un ensemble cohérent et intéressant.

Trailer :

Note : 8 / 10

Legion

CarnetsdeMarine_Legion

Pays : Etats-Unis
Réalisateurs : Noah Hawley
Genres : Fantastique / Action / Drame
Acteurs : Dan Stevens / 
 Rachel Keller / Aubrey Plaza / Jean Smart / Bill Irwin

Synopsis :

« L’histoire de David Haller, le fils schizophrène du professeur Xavier, un homme sujet depuis l’adolescence à une maladie mentale. Au cours d’un de ses nombreux séjours en hôpital psychiatrique, une étrange rencontre avec un patient lui fait réaliser que les voix qu’il entend et les visions auxquelles il est confronté pourraient se révéler vraies. »

Mon avis :

J’ai commencé à voir le premier épisode et je me suis dit « mais c’est quoi ce bordel ?! ». Cette série est super parce qu’elle mélange plein de genre grâce à la folie du personnage.

La réalisation est magique voire loufoque, les acteurs sont excellents. Pour ceux qui se demandent Dan Stevens a joué dans Downton Abbey et Rachel Keller dans Fargo. Fargo qui a été réalisé par Noah Hawley. Le scénario est vraiment bien travaillé jusqu’ici, même si j’appréhende la suite et surtout le final.

Soyons clair, c’est sur que ça ne va pas plaire à tout le monde. Et surtout aux personnes qui aiment que tout soit simple à comprendre, tellement simple qu’on sait où les scénaristes vont nous emmener. Là : non comme je l’ai dit on ne comprend pas. On ne sais pas du tout où ils vont, ni ce qu’il va se passer. On ne sait pas si le personnage est fou, s’il a des pouvoirs ou bien s’il est fou et qu’il a des pouvoirs.

Pendant un bon moment de la série d’ailleurs (lorsque les choses commencent à se « débloquer »), on ne sait même plus ce qu’il se passe, où l’on est, comment on est arrivé ici. Tout se mélange, tout s’accélère, la série nous emmène quelque part mais on ne sait pas où, on avance en même temps que le personnage principal qui ne comprend pas ce qui lui arrive.

CarnetsdeMarine_Legion

Outre une réalisation véritablement exemplaire, pleine d’idées visuelles et caractéristique du créateur, c’est en mélangeant objets modernes et éléments vintages, en insérant des séquences colorées et psychédéliques à des passages beaucoup plus sobres ou encore en utilisant des musiques choisies avec soin que la série développe cette personnalité unique.

Alors on accroche ou pas du tout je pense. Cependant, essayez vraiment de voir au moins le premier épisode jusqu’au bout ! Accrochez-vous même si vous ne comprenez rien, laissez-vous porter. De plus, si vous vous dites : « une série Marvel, non, moi les super-héros ça me hérisse le poil d’ennui ». Détrompez vous !

En effet, les références aux mutants et aux X-Men restent jusqu’ici très légères. Legion a visiblement comme but de s’adresser à tous, y compris aux allergiques aux super-héros. Si vous cherchez plutôt une série qui traite avec talent des maladies mentales par exemple, vous allez être servi.

Je vous recommande chaudement cette série qui sort de l’ordinaire !

Trailer :

Note : 9 /10

Assassin’s Creed

CarnetsdeMarine_Assassin'sCreed

Date de sortie : 21 décembre 2016
Durée : 1h56
Réalisateur : Justin Kurzel
Acteurs : Michael Fassbender, Marion Cotillard, Jeremy Irons
Genre : Science fiction, Action

Synopsis :

« Grâce à une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son ancêtre Aguilar, dans l’Espagne du XVe siècle.  Alors que Callum découvre qu’il est issu d’une mystérieuse société secrète, les Assassins, il va assimiler les compétences dont il aura besoin pour affronter, dans le temps présent, une autre redoutable organisation : l’Ordre des Templiers. »

Mon avis :

Il faut savoir que le réalisateur (Justin Kurzel) est un réalisateur australien dont le dernier film Macbeth réunissait déjà Michael Fassbender et Marion Cotillard. Présenté en compétition au Festival de Cannes 2015, Macbeth déçoit et se solde par un flop au box office. Personnellement, je ne l’ai pas vu donc je ne peux pas juger mais j’avais vu les critiques de ce film et je m’inquiétais d’avance de ce qu’il allait faire pour Assassin’s creed. En fouinant un peu plus j’ai remarqué que Michael Fassbender était non seulement acteur mais aussi co-producteur de ce film.

CarnetsdeMarine_Assassin'sCreed

J’ai déjà joué à Assassin’s creed sur PC. Je n’ai pas fini le jeu mais j’ai aimé l’histoire et l’ambiance du jeu. Je sais que c’était un film très attendu par beaucoup de personnes. Toutefois, je ne suis pas une experte du jeu donc pour cette critique je me suis reposée sur ce que des amis gamers m’ont dit. Le film ne reprend pas vraiment le jeu et c’est une bonne chose sur l’idée car le jeu est basé sur une histoire assez complexe. Ils ont crée de nouveau personnages et modifié l’histoire tout en gardant l’univers et le fil de l’histoire de base.

Personnellement, moi qui connaissais le jeu sans le connaître en détails cela ne m’a pas gêné qu’on change tout cela, j’ai trouvé cela audacieux et bien tenté. Dommage, car je crois que cela n’a pas toujours accroché pour les plus connaisseurs. J’ai beaucoup aimé Michael Fassbender dans ce rôle. J’ai trouvé que les décors étaient très bien fait. Les scènes d’actions rendent justice à la cinématique du jeu. Cependant, pendant tout le film je n’ai pas accroché. J’ai trouvé certaines scènes lentes, qu’on se focalisait sur des détails inutiles sans nous les expliquer au final alors qu’on survolait des informations importantes pour comprendre l’univers d’Assassin’s creed. Les autres personnages ne servaient pas à grand chose… C’est un peu la sensation que j’ai ces derniers temps quand je vais voir un blockbuster américain il semble nous dire : « vous avez vu, c’était pas mal mais attendez la suite ». Les films ne sont plus construits comme des films mais comme des prétextes à aller voir la suite…

Cette façon de faire frustrante et uniquement orientée marketing nous place donc au cœur d’un récit qui développe des enjeux creux et des personnages auxquels on aura du mal à s’attacher. Certes, Michael Fassbender est charismatique mais on se fiche que son personnage parvienne à ses fins ou non. Marion Cotillard m’a ennuyé du début à la fin. Jeremy Irons a la classe mais il ne fait qu’observer des scènes avec les mains dans les poches… On a beau sentir une ambition de tous les instants avec une histoire originale ancrée dans un univers familiers pour les fans du jeu, à aucun moment on ne s’y attache. Pire, on s’ennuie souvent…

Ce qui m’a le plus déçu et ce qui a été une grosse erreur cela a été la scène de fin. Lorsque le héros part chercher la pomme dans le monde réel à un espèce de congrès de templiers. Il faut savoir que cette scène n’existe pas dans le jeu. Je pense avec raison, car c’est très casse gueule de vouloir amener cet univers à notre époque. Ce qui a été l’erreur ultime aura été la scène ou Jeremy Irons ouvre la pomme et … que rien ne se passe, une petite lumière verte sort de la pomme mais pourtant cela n’affecte personne… Et cela n’empêche pas Michael Fassbender de tuer Jeremy Irons… What ?! Vous auriez du le faire tuer le méchant juste avant qu’il n’ouvre la pomme. Elle sert à rien en fait cette pomme sinon… R-I-D-I-C-U-L-E. Et le plan de fin avec les trois assassins dans la nuit sur un toit immobile… Nan, nan, nan, c’est très dommage car je sens que ce film a un bon potentiel mais l’ensemble mis bout à bout donne quelque chose d’indigeste…

Je vous invite à aller le voir en divertissement mais honnêtement ce film n’est pas super. Peut-être avions-nous tous trop d’attentes. Je ne sais pas. Peut-être sommes-nous trop difficile à contenter… Personnellement, j’ai préféré Star Wars Rogue One à Assassin’s creed. J’espère juste que ce premier volet leur a permis de se faire la main et que le suivant n’en sera que plus réussi ! Restons positifs ! 😉

Trailer :

Note : 6,5 / 10

 

Star Wars – Rogue One

CarnetsdeMarine_StarWars_RogueOne

Date de sortie : 14 décembre 2016
Durée : 2h14
Réalisateur : Gareth Edwards (II)
Acteurs : Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn, Mads Mikkelsen
Genre : Aventure, Science fiction, Action

Synopsis :

« Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire. »

CarnetsdeMarine_StarWars_RogueOne

 Mon avis :

J’avais beaucoup de réserve sur ce film j’avais des doutes sur le scénario et sur l’impact que pourrait avoir le film. Le film met un petit moment à démarrer et le début est assez déroutant car pas mal de codes établis par George Lucas sont changés. Après avoir fait quelques petites recherches j’avais découvert que le réalisateur avait produit Godzilla… Autant vous dire que je n’étais vraiment pas emballée par cette histoire et que je me disais, encore un truc commercial juste pour qu’ils se fassent de l’argent pour Noël avec quelque chose n’ayant que peu de rapport avec l’univers Star Wars…

Cependant, j’ai quand même été rapidement prise par l’intrigue et l’action. Le film ne cessait pas de monter en puissance. Les personnages présentés étaient très intéressants, drôles pour certains, un méchant qui enfin tenait la route. Cela reste très cliché bien sûr et certaines blagues sont un peu lourdes mais on pardonne tout cela grâce au scénario vraiment très bien rédigé.

L’histoire d’un commando suicide chargé de voler les plans de l’Etoile de la Mort cela permet de voir la rébellion sous un autre jour, un jour plus violent et plus dans la réalité de la guerre. Bon l’héroïne qui perd son papa par contre, on nous l’a fait tellement de fois, j’ai un peu été déçue par ce côté de l’histoire. J’ai trouvé cela beaucoup trop facile. Mais j’ai aimé que ce film est un film. Ce n’est pas juste quelque chose pour nous présenter des personnages et une esquisse d’histoire comme les trilogies de nos jours. Ce film a un début, un problème, une action, une fin. Et ça, ça fait du bien ! C’est rafraîchissant après toutes ces trilogies où on nous présente des moitiés de films.

En termes d’effets spéciaux, je pense que le film va s’imposer comme une référence parce que de ce point de vu je pense que c’est le meilleur de la saga. Oui, je pense que de tous les films Star Wars celui-ci est celui qui tenait le plus la route. Les effets spéciaux sont très bien faits et je pense qu’on peut remercier le réalisateur qui semble avoir une grande expérience en la matière. La grande force du film c’est sa fin qui est à un modèle de cinéma d’action, la bataille finale est très bien réalisée, tout tombe juste et s’enchaîne à la perfection. Pour une fois je ne me suis pas ennuyée et j’ai trouvé cela cohérent.

Oui ce film n’est pas parfait et peut-être les fans de Star Wars ont été déçu. Moi qui ne suis pas fan, j’ai adoré ce film. Je suis entrée dans la salle de cinéma en me disant qu’au pire cela me ferait toujours quelque chose à critiquer. J’ai été agréablement surprise et je vous le recommande. 🙂

Bien joué Disney, bon coup marketing pour Noël (même si vous n’avez pas peur que les gamins soient choqués par votre fin ?!).

Trailer :

Note : 9 / 10

The Flash

CarnetsdeMarine_TheFlash

Pays : Etats-Unis
Réalisateurs : Greg Berlanti, Andrew Kreisberg
Genres : Fantastique / Action
Acteurs 
Grant Gustin, Candice Patton, Danielle Panabaker

Synopsis :

« Jeune expert de la police scientifique de Central City, Barry Allen se retrouve doté d’une vitesse extraordinaire après avoir été frappé par la foudre. Sous le costume de Flash, il utilise ses nouveaux pouvoirs pour combattre le crime. »

CarnetsdeMarine_TheFlash

Mon avis :

Le personnage est attachant, il a un pouvoir vraiment intéressant et la série qui lui est dédiée va monter en puissance. Le croisement des deux séries (avec Arrow) est vraiment une idée originale, ce choix n’est pas anodin pour la suite. Vous n’aviez pas prévu de regarder Arrow ? Je vous conseille de vous y mettre et vous suivrez un duo gagnant !

CarnetsdeMarine_TheFlash

Les deux personnages sont très différents, Arrow à un côté sombre, violent et torturé  tandis que le Flash est plus jeune, insouciant, positif, plein d’humour. 😉 J’ai beaucoup aimé ce personnage car après Arrow c’est rafraichissant de retrouver un peu de joie de vivre. La première saison commence de façon assez légère, mais rapidement la situation évolue et on grandit avec le personnage. Le personnage devient plus profond et il évolue à chaque saison. J’aime beaucoup cette série. Pour tous les fans de l’univers de DC comics et les gens qui aiment le fantastique et l’action avec soyons honnête une bonne dose de romance, je vous invite à regarder cette série.

Trailer :

Note : 7 / 10