Pho Banh Cuon 14

PhoBanhCuon14_CarnetsdeMarine

Il y a quelques semaines une amie me faisait découvrir un super restaurant près de Tolbiac. Si vous cherchez des excellentes pho ou des bons bo bun, je vous recommande chaudement le : Pho Banh Cuong 14.

PhoBanhCuon14_CarnetsdeMarine

Le plateau de verdure, sauce, piment, etc. A vous de piocher dedans et d’ajouter ce que vous souhaitez à votre plat.

J’y suis retournée plusieurs fois et c’est décidément un de mes nouveaux restaurants préférés. En terme de décor cela fait petit bouiboui, tout à fait mon style, simple et efficace on se concentre sur la cuisine et pas sur le reste.

PhoBanhCuon14_CarnetsdeMarine

Pho au poulet

La cuisine est juste EXCELLENTE ! On vous propose des petites tailles et des grandes tailles pour les plats. J’ai testé les phos (au boeuf et au poulet les deux sont super) et pas encore les bo bun mais je ne doute pas qu’ils sont tout aussi excellents. J’ai aussi goûté les nems au poulet et c’était DELICIEUX ! N’hésitez pas à tester d’autres choses et à donner vos avis. 🙂

Ils proposent aussi des boissons très particulièresJ’ai testé la numéro 14 ( très bonne mais spéciale) sur la carte. Je vous mets la photo, mais je ne me souviens plus exactement de son contenu (lait de coco, etc.)…

PhoBanhCuon14_CarnetsdeMarine

La fameuse boisson « spéciale » 🙂

J’ai du faire la queue une fois mais ça a été assez rapide. Mon amie m’a dit qu’en effet, il y avait parfois la queue (pensez-y). Ils ne vous laissent une table que lorsque toutes les personnes du groupe sont là. Et en dernier point négatif, le restaurant est assez petit et on est un peu tous entassés malheureusement comme souvent à Paris… Tous ces petits détails ne gâchent pas le plaisir car les plats sont vraiment très bons.

PhoBanhCuon14_CarnetsdeMarine

Pho au boeuf et nems, miam miam 🙂

Le rapport qualité prix est top !

Je vous recommande sincèrement ce restaurant.

Enjoy !

Adresse : 129 avenue de Choisy, 75013 Paris
Téléphone : 01 45 83 61 15

Ouvert tous les jours de 9h à 23h (selon Google mais j’ai des doutes sur l’exactitude de ces renseignements…). 😉

 

Besides Kimchi

BesidesKimchi_CarnetsdeMarine

J’ai découvert il y a peu qu’un concept store coréen avait ouvert près de Châtelet. Autant vous dire que moi qui suis fan de tout ce qui est coréen, 2 jours après avoir découvert cela je me précipitais là-bas ! Ce magasin se trouve non loin des Halles c’est donc assez facile de s’y rendre.

BesidesKimchi_CarnetsdeMarine

Besides Kimchi est structuré sur 2 étages. En haut vous trouverez plutôt des vêtements, quelques éléments de décoration (bougies parfumées, quelques élément de vaisselle) et des accessoires mode (chapeau, sac, lunettes de soleil). En bas les vêtements seront plus streetwear avec des sweats notamment. Il y aura aussi un espace cosmétique : Alléluia ! Des cosmétiques coréens en France…

BesidesKimchi_CarnetsdeMarine

Comme me l’a expliqué la vendeuse : ces objets ont tous été réalisés par des designers coréens et directement importés dans cette boutique.

BesidesKimchi_CarnetsdeMarine

Le magasin a un design épuré qui m’a beaucoup plu. En bas vous trouverez de la papeterie avec plein de cahiers trop mignons par exemple. Mais le trophée de la mignonitude revient aux peluches !

BesidesKimchi_CarnetsdeMarine

En effet, je vous parle bien de peluche et je suis une adulte. Besides Kimchi propose des peluches Boni Crew qui ont réalisés les peluches pour le drama Goblin (un drama dont je suis archi-fan) notamment.

BesidesKimchi_CarnetsdeMarine

Autant avouer tout de suite que j’ai craqué pour une peluche (une des rares choses qui était abordable pour moi).

BesidesKimchi_CarnetsdeMarine

BesidesKimchi_CarnetsdeMarine

Les vendeuses sont très sympathiques, elles m’ont bien conseillées, ne m’ont pas du tout mis la pression pour acheter quelque chose et m’ont laissé tranquillement faire mon tour. J’ai vraiment beaucoup aimé leurs produits et l’ambiance de ce lieu. Je vous le recommande chaudement ! Moi je sais que j’y retournerais à la première occasion. 😉

Seul point négatif, le prix des vêtements : inabordables pour moi (chemise à 80€, pull à 100€, manteau à 400€, etc.). Oui, il y avait sans doute des choses moins chers mais après avoir vu le prix sur quelques étiquettes j’ai vite arrêté de regarder. Je vais me contenter des produits cosmétiques et des peluches car le reste est bien trop cher pour mon petit budget. Après, c’est normal, c’est un concept store et je comprends tout à fait ces prix. Etant donné la qualité des produits c’est même sans doute pas cher payé en réalité. J’y vais donc avant tout pour le plaisir des yeux et pour parler cosmétiques avant la vendeuse du corner cosmétique (La pauvre elle va finir par me détester…). 🙂

Adresse :
7 Rue Saint-Martin, 75004 Paris

Horaires :
Ouvert du Mardi au Samedi de 11h à 20h
Ouvert le Dimanche du 12h à 19h

Réseaux sociaux :
Instagram – https://www.instagram.com/besideskimchi/
Facebook – https://www.facebook.com/Besideskimchi/

Izakaya Taisho Ken 3

CarnetsdeMarine_Izakaya_Taisho_Ken_3

Ce petit restaurant au cadre zen sert des tapas japonaises au bar et des spécialités traditionnelles. L’accueil est très sympathique et le lieu fait un peu cantine. Il se réparti sur un rez-de-chaussée et un sous sol. Le décor est minimaliste et personnellement j’aime bien.

CarnetsdeMarine_Izakaya_Taisho_Ken_3

A la carte, des spécialités japonaises et pas de sushi ou autre. Il y a des menus pour tous les prix, qui permettent de se faire plaisir pour pas trop cher.

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce restaurant japonais et j’y retournerai avec joie. Rue sainte Anne (la rue des restaurants asiatiques) on a souvent du mal à se décider sur quel restaurant choisir.

CarnetsdeMarine_Izakaya_Taisho_Ken_3

J’ai pris un menu avec saumon grillé, riz, soupe miso et gyozas au poulet en entrée. C’était délicieux (surtout le saumon) ! J’ai aussi goûté le maquereau grillé qui était aussi très bon. Mes amis m’ont dit que le curry aussi était excellent. Je n’avais plus faim pour un dessert mais ils avaient l’air très bons aussi.

CarnetsdeMarine_Izakaya_Taisho_Ken_3

Le prix était vraiment raisonnable. Le cadre basique mais propre et je ne demande pas plus. La salle du bas n’était pas climatisée (en été c’est un point auquel il faut faire attention). La nourriture était délicieuse. Le service rapide et sympathique. Que demander de plus ? Je vous recommande ce restaurant japonais chaudement !

 

Informations pratiques

> Adresse : 11 B rue Sainte Anne, 75001 Paris

> Téléphone : 01.42.96.27.60

> Horaires : tous les jours de 11h45 – 15h / 18h – 23h

> Métro : M7 – Pyramides / M3 – Quatre septembre

Pizzeria Popolare – Big mamma

Un soir j’ai été plus ou moins trainée de mon lit par une amie qui souhaitait me faire découvrir un restaurant à Paris. Pas le choix je me suis donc résignée à aller jusqu’au restaurant. Et je l’en remercie ! Lorsque j’ai posté sur les réseaux sociaux que j’allais là-bas une amie m’a quasi instantanément demandé de prendre en photo le mur d’alcool. Je me suis dit : « mais de quoi elle parle ? » On ne peut pas le manquer une fois dedans, c’est assez impressionnant.

CarnetsdeMarine_PizzeriaPopolare

La pizzeria popolare appartient au groupe big mamma qui a déjà fait beaucoup parler de lui ces dernières années à Paris.

Le groupe Big mamma

C’est Victor Lugger et Tigrane Seydoux, âgés de 32 ans et meilleurs amis depuis qu’ils se sont rencontrés, il y a dix ans, sur les bancs d’HEC qui ont tout lancé. En 2014, ils ouvrent Mamma Gorda, une table éphémère à Gordes, dans le Luberon. Fort de leur succès estival, ils assiègent Paris : la trattoria East Mamma (Paris, XIe) et l’aperitivo cocktail bar Ober Mamma (Paris, XIe) en 2015 ; le restaurant de pasta Mamma Primi (Paris, XVIIe) et le brunch à l’italienne Biglove Caffè (Paris, IIIe) en 2016. Et cette année la Pizzeria Popolare (rue Réaumur).

CarnetsdeMarine_PizzeriaPopolare

Le secret de leur succès ? Des produits excellents (je n’ai été qu’une fois en Italie mais j’ai vraiment retrouvé une pizza digne de ce nom dans ce restaurant), un service accueillant (chose rare à Paris j’insiste) et ultra efficace, des valeurs qu’on retrouve dans chaque nouveau restaurant avec toujours le même concept et pourtant toujours renouvelé et un super rapport qualité prix !

CarnetsdeMarine_PizzeriaPopolare

Bonne nouvelle ils sont sur un nouveau projet :  » un gril à Pigalle où l’on pourra notamment déguster une excellente fiorentina, la côte de boeuf toscane. Il occupera un immeuble tout entier et les travaux sont lourds. L’ouverture? Avant la fin de 2017″.

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à vous rendre sur leur site internet (extrêmement bien fait) ou à les trouver sur les réseaux sociaux.

Pizzeria popolare

CarnetsdeMarine_PizzeriaPopolare

La pizzeria popolare c’est : une superficie de 900 mètres carrés avec sol en terrazzo et vieux parquet, 250 places assises au bord d’épaisses tables d’hôtes en traverses de chemin de fer, un bar avec plus de 600 références d’alcools italiens et 15.000 bouteilles stockées (d’où le fameux mur d’alcool). Il y a aussi une scène live pour 3 concerts par semaine, 2 fours à bois et 24 cuisiniers, dont 23 Italiens… Les serveurs sont visiblement tous italiens aussi, ou alors ils font tous semblant d’avoir l’accent. Au niveau des prix, on peut manger une margherita pour seulement 5 euros !

CarnetsdeMarine_PizzeriaPopolare

La Hot burrata shot

« Pizzeria Popolare, c’est une pizzeria hyper chaleureuse et authentique où, comme à Naples, on déguste une somptueuse Margherita à cinq euros. Deux fours de Salvatore Acunto de 3 tonnes, des tomates San Marzano de Paolo Ruggiero, de la mozzarella de bufflonne de Salvatore Corso qui arrive en direct 3 fois par semaine. Niveau prix – en achetant tout en direct des producteurs et avec nos 250 places assises – on arrive à recréer en plein cœur de Paris, la magie de Naples. Idem sur la bière brassée maison avec des pintes de blanche, brune ou IPA à 5€ et nos glaces italiennes maison au lait de bufflonne. Si jamais vous voulez arroser ces bonnes nouvelles, on a le plus gros bar de Paris : 500 références d’alcool et des cocktails de dingue orchestrés par Alberto Sinibaldi. PS : du jeudi au samedi, l’étage du bas se transforme en club. Le Bar Popolare ouvre à 18h, on pousse les tables, on envoie de la grosse musique italienne des familles et on sexy-twerk jusqu’à 2h du mat. »

CarnetsdeMarine_PizzeriaPopolare

Mon avis

CarnetsdeMarine_PizzeriaPopolare

J’ai adoré ! Je vous le recommande, il faut absolument y aller !

Si vous y allez, pensez qu’il n’est pas possible de réserver il faut donc partir un peu plus tôt pour faire la queue avant l’ouverture surtout le soir. Car oui il y a la queue, armez- vous de patience ça vaut le coup.

On vous place comme même rapidement ( je pense qu’on a fait la queue dehors 20 minutes un jeudi soir, on était arrivé genre 10 minutes avant l’ouverture). Une fois à l’intérieur on est descendu en longeant ce fameux mur d’alcool.

CarnetsdeMarine_PizzeriaPopolare

On nous a placé en bout de table ; il y avait déjà 4 personnes assises et nous étions 3. Et oui, la convivialité c’est aussi partager sa table. Bienvenue à Paris où il faut régulièrement manger entouré d’étrangers et partager leurs discussions sans le vouloir… Le décor du lieu était juste fabuleux ! Le serveur est vite venu, souriant, efficace, blagueur. Il a pris notre commande et a disparu aussi vite qu’il était arrivé. Notre commande est arrivée ultra vite ! Je pense qu’en 10 minutes on était servi. Et malgré le fait qu’ils doivent dépoter pour faire de la place à toutes les personnes qui attendent dehors, pas une seule fois on est venu nous déranger une fois notre pizza finie pour nous faire comprendre qu’il était temps de dégager. J’ai apprécié parce que souvent je me sens jetée dehors à Paris…

Et la pizza était juste D-E-L-I-C-I-E-U-S-E ! A se rouler par terre ! Les ingrédients étaient définitivement de super qualité et je pense que les mecs se sont bien faits chier à nous trouver des aussi bons ingrédients pour une pizza avec un prix aussi bas. La pâte était super bonne (je suis chiante niveau pâte à pizza, je suis souvent insatisfaite).

CarnetsdeMarine_PizzeriaPopolare

J’ai choisi la « Hot burrata shot » il est précisé qu’elle est « piccante« . Mais en France j’ai beau prendre des plats méga spicy, je suis toujours déçue. Cela ne pique pas du tout ! Mes amies me disent : « oulalala, ce que ça pique », et je les regarde en me demandant si c’est une blague… Et bien pour une fois je n’ai pas été déçue… A peine une bouchée de « n’duja piquante calabraise » et j’avais la bouche en feu. Après trois bouchée, je ne sentais plus ma langue. Autant vous dire que c’est vraiment piquant ! Donc faites attention si vous avez l’habitude du piquant à la française : ce ne sont pas des rigolos chez popolare !

CarnetsdeMarine_PizzeriaPopolare

Un autre point qui je pense plaît beaucoup : si vous descendez vous trouverez un photomaton où les gens vont se prendre en photo et l’accrochent au mur ensuite. J’ai trouvé cela très très malin de mettre ce photomaton là ! Je vous recommande donc chaudement de tester ce restaurant. Pour le moment je n’ai testé que la pizzeria Popolare mais je vais essayer d’aller tester les autres. 🙂

Je vous recommande aussi les glaces j’ai vu beaucoup de commentaires qui disaient qu’elles étaient excellentes ! Je n’avais malheureusement plus faim après ma pizza mais j’espère bien les tester une prochaine fois.

CarnetsdeMarine_PizzeriaPopolare

Informations pratiques

> Métros : Pyramides (M7 ou 14) – Bourse (M3) – Sentier (M3) – Grands boulevard (M8 ou 9)- Bonne nouvelle (M8 ou 9) – Châtelets (RER A, B, D, etc.) – Etienne Marcel (M4)

> Adresse : 111 Rue Réaumur, 75002 Paris

> Téléphone : 01 42 21 30 91

> Horaires : 11h45 – 14h15 / 19h – 23h sauf samedi et dimanche 12h – 15h15 / 19h – 23h

> Site internet : https://www.bigmammagroup.com/fr/accueil

 

How to become a Parisian in one hour

« Après plus d’une heure de formation intensive, rien du comportement des Parisiens dans les magasins, restaurants, taxis, métros, boîtes de nuit… ne vous échappera ! »

Quelle idée d’aller voir un spectacle en anglais à Paris ? Et quelle idée encore plus folle de créer un spectacle à Paris en anglais ? Olivier Giraud l’a pourtant fait et ça à l’air de bien fonctionner et cela depuis des années.

CarnetsdeMarine_HowToBecomeAParisianInOneHour
Hier soir j’ai donc assisté à ce spectacle. J’avais un peu peur de ne pas tout saisir. J’estime avoir un bon niveau d’anglais mais dès que la personne a un accent ou qu’elle parle trop vite j’ai remarqué que je pouvais être un peu perdue. Alors je vous rassure : oui ce spectacle est en anglais mais honnêtement tout le monde peut comprendre. Enfin tout le monde sachant un peu parler anglais comme même. Pourquoi ? Parce que Olivier Giraud est français, et il parle anglais comme un français par conséquent on le comprend facilement. Il articule bien, utilise un vocabulaire facile à comprendre et parle lentement ! Donc si c’est ce point qui vous retient n’hésitez plus ! Car oui il y avait beaucoup d’étrangers dans la salle mais aussi quelques français. Certains de province (comme moi) et d’autres de Paris.

« Déjà plus de 500 000 spectateurs ont suivi ses conseils. Pourquoi pas vous ?
Si le niveau d’anglais vous fait peur, rassurez vous, tous les Français sortent du théâtre avec l’arrogante sensation d’être bilingue.
Venez vous détendre dans une atmosphère internationale où Français et expatriés se mélangent pour rire du comportement des habitants de la Capitale! Et pour les Parisiens, le miroir de votre quotidien vous attend … »

  • Dress code pour les Parisiens : Ne changez pas vos habitudes, venez en noir.

  • Dress code pour les Provinciaux : Venez comme vous êtes mais ne nous faites pas honte. 

« You love Paris but you think that Parisians are…different? You are completely right! Do you need some help to understand Parisians? Don’t wait and come to the training approved by more than 500 000 spectators! Olivier Giraud will teach you everything you need to know in order to enjoy Paris!
After the show, you’ll act like a real Parisian in every situation encountered during your trip : Taxi, metro, restaurant, shop, night club…
Enjoy a night out in the heart of Parisian surrounded by Parisian and a multicultural audience!
This is the ultimate guide to enjoy Paris! »

CarnetsdeMarine_HowToBecomeAParisianInOneHour
Mon avis ?

J’ai beaucoup aimé ce spectacle. C’est simple : j’ai ris du début à la fin. Ce n’est pas forcément adapté à des enfants par contre (il parle de technique de drague et décrit de façon assez imagée l’acte sexuel à un moment 🙂 ). Il fait participer le public régulièrement et cela rend le spectacle plus vivant. Et pour finir il nous forme bien à devenir parisien. Oui c’est exagéré mais au fond c’est un peu vrai. Pour moi qui vis à Paris depuis 1 an maintenant je peux vous assurer que oui les parisiens « don’t care a lot ». 🙂 Tout le monde a ri, parisiens comme non parisiens. Je vous recommande chaudement ce spectacle ! Je pense que c’est une très bonne idée et j’espère que d’autres spectacles de ce type verront le jour.

 

J’ai testé : Pho 11

CarnetsdeMarine_Pho11

Le Pho 11 situé au 52 rue Saint Anne, 75002 Paris (près de la station de métro Opéra) est un restaurant vietnamien. Je n’ai pas trouvé grand-chose à leur sujet sur internet (pas même un numéro de téléphone pour réserver), à part beaucoup d’avis mitigés.

CarnetsdeMarine_Pho11
La nourriture en elle même était bonne. Ce n’était pas fou et clairement pas la raison qui me ferait revenir. Disons que c’était mangeable et pareil que n’importe quel autre restaurant vietnamien basique. J’ai pris un Bo Bun donc en même temps je ne m’attendais à rien d’extraordinaire. Mais même ce Bo Bun m’a déçu, j’en ai mangé des meilleurs ailleurs. Résultat, je n’ai mangé qu’un quart de mon énorme bol.

CarnetsdeMarine_Pho11
Le service était efficace et rapide. On a tout de suite été placé en haut, on nous a vite apporté la carte et vite servi. Par contre, niveau accueil disons que j’aurais eu un robot en face je me serais sentie mieux. Pas un sourire pas un regard, un accent incompréhensible. Mais pour Paris je n’en demande pas temps. Le fait que le personnel soit sympathique et souriant, c’est comme demander la lune ici. Je dirais donc qu’ils sont très efficaces et qu’après tout c’est tout ce que je demande.

CarnetsdeMarine_Pho11
Je ne pense pas qu’on puisse réserver à l’avance, ni sur internet, ni par téléphone. En semaine, nous n’avons eu aucun problème à trouver une table. Le weekend je ne sais pas trop. C’est un élément à prendre en compte si vous aimez réserver.

CarnetsdeMarine_Pho11
Le décor était sans plus. Ce n’est pas la peine de le décrire… La salle est très basse en haut et le restaurant est assez petit. Résultat, on a mangé collé à la table de derrière. Cependant, encore une fois, c’est la norme à Paris, donc rien de choquant, j’ai connu pire.

Clairement, je ne le recommande pas. Si vous voulez mangez entre amis un vietnamien vous pouvez y aller, mais seulement pour profiter de vos amis. La bouffe est bof, le personnel peu accueillant, le décor basique, le plafond bas et le restaurant petit… J’espère que cet avis vous aura aidé !

#YOLO

La pêche à pieds en Bretagne

Cela fait plusieurs jours que je n’ai pas mis d’article sur le site, pour cause je suis encore partie en vadrouille. Cette fois-ci, direction la Bretagne pour une semaine en famille. Depuis toute petite, mes parents nous emmènent pêcher et je me suis dit que cela pouvait intéresser d’autres personnes, car j’ai toujours trouvé cette activité apaisante.

La pêche à pieds soit on connaît, soit on a aucune idée de ce que c’est. Je pense que cela ce transmet dans les familles, personnellement parmi tous mes amis pas un ne connaît cette pratique. Pas même mes amis bretons ! Pour pouvoir pêcher à pieds, il faut profiter des marées, donc si vous vivez près d’une mer où il n’y a pas de forte marée n’espérez pas pêcher grand chose.

Qu’est ce qu’on pêche ?

Etrilles, dormeurs, coques, crevettes, bigorneaux, parfois des ormeaux mais c’est assez rare et les palourdes ne sont pas nombreuses dans notre coin.

CarnetsdeMarine_PêcheàPieds

Les Etrilles

Les étrilles sont sans doute les plus amusantes à pêcher. Ce sont les plus combatives, vous soulevez le rocher ou les algues et soit vous apercevez une ombre qui se carapate à vitesse grand V, soit vous vous retrouvez nez à nez avec un petit machin qui brandit ses deux pinces en mode « vas-y viens viens, je t’attends, je vais te démonter ! ». Il faut appuyer sur le dessus de la carapace et glisser votre pouce et l’index derrière ses pinces pour les bloquer. Ce sont les plus compliquées à attraper mais cela vaut vraiment le coup. Au début vous vous prendrez peut-être un ou deux petits coups de pince. Attention, car même avec des gants elles pincent très fort ! (j’ai déjà saigné) Et elles ne lâchent pas une fois accrochée, à moins de lui arracher la patte vous ne pourrez pas vous en défaire.

CarnetsdeMarine_PêcheàPieds

Les Dormeurs ( ou tourteaux)

Ils portent bien leur noms, quand vous soulevez les rochers vous ne les voyez pas au premier coup d’oeil. Il faut scruter le fond car ils s’enterrent dans le sable et… dorment. Vous n’aurez aucun mal à les attraper, même une fois en main il faut vraiment les titiller pour qu’ils daignent bouger. Attention, car ils ont comme même de bonnes pinces donc restez vigilant.

CarnetsdeMarine_PêcheàPieds

Les Coques

C’est la pêche que nous pratiquons lorsqu’il n’y a pas assez de marée pour aller à l’autre bout de la plage retourner des cailloux, mais trop de marée pour aller se baigner sans marcher 20 minutes avant de voir la mer. Généralement, on ramasse des coques en attendant que la marée monte, puis on se baigne une fois qu’elle est montée et on part avec nos coques à la maison. Pour les coques c’est basique, grattez le sol avec un râteau. Si au bout de 10 minutes vous n’avez rien trouvé, allez un peu plus loin et recommencez à gratter. Quand vous en voyez une, pas de doute, la famille ne dois pas être loin alors grattez aux alentours. Je vous recommande de prendre un long râteau pas les petit machin pour enfant. Car il faut beaucoup se pencher et vous aurez mal au dos et aux jambes en fin de journée. Pas besoin de creuser une tranchée, creusez sur une quarantaine de centimètre. Une fois rentré à la maison, il faut rincer tout cela et les laissez tremper avec du sel dans de l’eau pendant une à deux bonnes heures pour retirer le sable. C’est parfait pour les enfants qui ne peuvent pas encore soulever de gros cailloux.

CarnetsdeMarine_PêcheàPieds

Les crevettes

C’était notre pêche favorite lorsque nous étions enfants, depuis je vous avoue cela fait longtemps que je ne m’intéresse plus aux crevettes. Vous les trouvez dans des petites ou des grandes mares entre les rochers. Vous pouvez les pêcher à l’épuisette ou bien à la main. Au début, il faut attraper le coup de main, mais rien de compliqué. Cela occupe bien les enfants donc je le recommande chaudement aux familles.

CarnetsdeMarine_PêcheàPieds

Les Bigorneaux

Rien de compliqué pour les bigorneaux, ils s’accrochent aux rochers parfois en-dessous parfois au-dessus. Quand vous en voyez un vous en trouverez d’autres dans le coin. Pas besoin d’équipement a part un seau pour les stocker.

Respectez la nature

Essayez de relâcher les petits, on ne partage pas souvent tout ce type d’informations et je n’encourage personne de mon entourage à essayer cette activité d’habitude. Pourquoi ? Car après on ne trouve plus rien. A une époque nous ne trouvions ni étrilles, ni ormeaux, les gens pêchaient trop et surtout les petits, résultat pendant 2, 3 ans on ne trouvait plus rien. Ce sont des petits secrets de famille que l’on ne partage qu’en famille. Souvent, les touristes viennent nous demander ce qu’on fait à aller à l’autre bout avec nos paniers et on dit qu’on va pêcher des coques mais qu’on ne trouve pas grand chose. C’est triste de mentir ainsi mais malheureusement c’est nécessaire. Les gens ne respectent rien, j’en voyais ramasser des coques minuscules qu’ils auraient du relâcher, mais non ils voulaient en attraper le plus possible. Donc, je vous en prie ne pêchez que ce dont vous avez besoin (si vous êtes 5, 5 étrilles c’est suffisant) et relâchez tous les petits ne prenez que les gros. Vous trouverez beaucoup d’informations sur les tailles à respecter sur internet ! Le but est de profiter du grand air et de s’amuser en famille pas de remplir au maximum le panier. Laissons à la nature le temps de se reproduire pour tous en profiter.

L’équipement

Il vous faut un panier pour tout ce qui est crabe, un seau pour tout ce qui est bigorneaux ou coques et une bouteille pour tout ce qui est crevette. Il vous faut également des râteaux pour les coques, et des épuisettes pour les crevettes si vous ne savez pas les pêcher à la main. Surtout n’oubliez pas de prendre des gants de jardin pour la pêche au crabe, les cailloux sont souvent râpeux et vous risquez de vous écorcher les mains ! Prévoyez aussi des bottes car on crapahute beaucoup dans l’eau. Habillez-vous avec des vêtements auxquels vous ne tenez pas du tout et habillez vous chaudement car en bord de mer il y a souvent du vent donc une écharpe et un bonnet ce n’est jamais de trop. Prévoyez un imperméable pour s’il pleut. Et surtout, le plus important un téléphone et une montre !

Attention 

Il faut faire très attention à l’heure et toujours surveiller la marée pour ne pas se faire surprendre ! Si vous n’avez pas l’habitude faites très attention ! Informez-vous bien avant de partir que ce soit pour connaître l’heure et le coefficient de la marée, mais aussi les endroits où pêcher et les règles à respecter, ne partez pas les mains dans les poches sans vous inquiéter de rien, cela peut être dangereux ! 

Voilà, je vous laisse faire vos petites recherches sur les coins où aller pêcher à pieds, (je ne vous révèlerais pas mes coins sous peine d’être rayée du carnet de famille). 😉

Amusez-vous bien !

Même si vous ne pêchez rien vous pouvez très bien aller vous amusez à étudier la faune marine sous les rocher.