La Roche Posay – Effaclar : Duo (+)

Aujourd’hui je continue mes articles sur les produits de la gamme Effaclar de La Roche Posay avec le soin anti-imperfections, correcteur, désincrustant, anti-marques.

CarnetsdeMarine_Effaclar_LaRochePosay_SoinDuo(+)

>> Je tiens à rappeler que je ne suis absolument pas une experte en produits cosmétiques et je n’y connais rien aux ingrédients. Je ne suis pas là pour vous dire : tel ingrédient est mauvais n’utilisez plus jamais de produit en contenant. Suivant son dosage et les autres ingrédients présents, son effet peut être totalement différent. J’essaie ici d’aider à décrypter le charabia mais je ne suis pas experte et je ne vous impose rien. Si ce produit vous convient et que vous l’utiliser depuis longtemps n’arrêtez pas juste à cause de moi. <<

Présentation :

Effaclar Duo (+) est un soin complet à l’efficacité anti-imperfections renforcée, grâce au Procerad™, actif anti-marques exclusif. Le Procerad™ est un céramide (brevet déposé) anti-irritation, agit en amont pour éviter que les imperfections ne laissent des marques rouges ou brunes.

CarnetsdeMarine_Effaclar_LaRochePosay_SoinDuo(+)

 » Dès 24h : les imperfections sont visiblement moins rouges.
Dès 8 jours : les imperfections sont significativement réduites.
Dès 4 semaines : les pores sont désobstrués, le grain de peau est affiné, les brillances et les zones grasses sont régulées.
Testé sur plus de 6700 sujets, sur toutes les couleurs de peaux. »

Le produit ce présente sous forme d’un gel-crème frais, hydratation 24h et matité longue-durée, fini non collant et non gras. C’est une excellente base de maquillage. Non comédogène.

Ingrédients :

Aqua / Water • Glycerin • Dimethicone • Isocetyl Stearate • Niacinamide • Isopropyl Lauroyl Sarcosinate • Silica • Ammonium Polyacryldimethyltauramide / Ammonium Polyacryloyldimethyl Taurate • Methyl Methacrylate Crosspolymer • Potassium Cetyl Phosphate • Zinc Pca • Glyceryl Stearate Se • Isohexadecane • Sodium Hydroxide • Myristyl Myristate • 2-Oleamido-1,3-Octadecanediol • Nylon-12 • Poloxamer 338 • Linoleic Acid • Disodium Edta • Capryloyl Salicylic Acid • Caprylyl Glycol • Xanthan Gum • Polysorbate 80 • Acrylamide/Sodium Acryloyldimethyltaurate Copolymer • Pentaerythrityl Tetra-Di-T-Butyl Hydroxyhydrocinnamate • Salicylic Acid • Piroctone Olamine • Parfum / Fragrance

  • Glycerin

Elle donne de l’onctuosité à de nombreux produits et présente un fort pouvoir hydratant.

Si cet ingrédient ne constitue pas un danger pour votre santé il a toutefois un impact écologique non négligeable. En effet, la glycérine de synthèse est issue de dérivés du pétrole. Mieux vaut privilégier des produits contenant de la glycérine naturelle d’origine végétale…

  • Dimethicone (—)

La dimethicone est douce et s’étale bien sur la peau, c’est un silicone. Elle est très souvent utilisée dans les produits cosmétiques. Elle a un  effet émollient et résiste aux écarts de températures.

Toutefois, elle possède un effet occlusif et aurait tendance à étouffer le cuir chevelu et la peau et elle très peu biodégradable.

  • Isocetyl Stearate

C’est un émollient qui assouplit et adoucit la peau. C’est aussi un agent d’entretien de la peau. De ce que j’ai pu lire il a une faible toxicité, il serait non-irritant, non-sensibilisant et non photo-toxique.

  • Niacinamide (+++)

C’est le produit miracle dont tout le monde parle ces derniers temps. Le niacinamide ou la vitamine B3, vitamine PP ou encore nicotinamide est une vitamine qui est synthétisée par l’organisme mais parfois en trop faible quantité.

Elle améliore la fonction barrière de la peau, c’est aussi un actif hydratant. Elle est connue pour booster la micro-circulation de la peau et est réputée pour ses effets anti-inflammatoires. Pour finir, elle réduit les ridules et résorbe les tâches pigmentaires. Je suis sûr que j’en oublie. J’essaierai de faire un article plus détaillé sur cette vitamine.

  • Isopropyl Lauroyl Sarcosinate

C’est un tensio-actif qui réduit la tension de surface et favorise une répartition uniforme du produit lors de son utilisation. C’est également un agent nettoyant et un agent émulsifiant (favorise la formation de mélanges intimes entre des liquides non miscibles). C’est aussi un agent antistatique, un agent moussant, un agent de contrôle de la viscosité et un agent d’entretien de la peau.

Je vous avoue je n’ai pas trouvé grand-chose à son sujet.

  • Silica (–)

C’est un corps gommant, gélifiant. Il élimine les matières en surface, absorbe, opacifie, lie, contrôle la viscosité et réduit la densité apparente des produits cosmétiques.

Toutefois, le Silica a mauvaise réputation il serait cancérigène, allergène, polluant et potentiellement toxique pour les organes. Attention, je n’ai pas trouvé de preuve indiquant que le silica pénètre la peau ou soit toxique, mais je n’ai pas non plus trouvé suffisamment d’éléments pour écarter ces possibilités…

  • Ammonium Polyacryldimethyltauramide / Ammonium Polyacryloyldimethyl Taurate

C’est un polymère d’origine synthétique. C’est un stabilisateur d’émulsion qui contrôle aussi la viscosité. Je n’ai pas trouvé grand chose à son sujet. Je crois qu’il présente un risque pour l’environnement mais je suppose que j’aurais trouvé plus de chose si le risque était grand.

  • Methyl Methacrylate Crosspolymer

C’est un polymère thermoplastique, transparent, appelé PMMA et d’origine synthétique. Il est plus connu sous son premier nom commercial de Plexiglas (nom déposé). Ce polymère est un agent filmogène (produit un film continu sur la peau).

  • Potassium Cetyl Phosphate

Le potassium cetyl chosphate est d’origine synthétique. C’est un tensioactif et un agent émulsifiant.  Il favorise une répartition uniforme du produit lors de son utilisation.

 

  • Zinc PCA (++)

C’est un minéral essentiel pour le renouvellement cellulaire et la santé de la peau. C’est un actif sébo-régulateur composé de zinc et de L-PCA, un “passe-partout” physiologique qui permet une meilleure pénétration et action. Ses vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires en font un ingrédient de choix pour lutter contre les problèmes de dermatoses et d’acné. Son effet anti-bactérien permet notamment de lutter contre la prolifération des bactéries responsables de l’acné. Il permet également de réduire les rougeurs, et de protéger la production de collagène. Le zinc PCA possède également un effet hydratant et régule la production de sébum (un humectant qui maintient la teneur en eau d’un cosmétique dans son emballage et sur la peau).

  • Glyceryl Stearate SE (+)

Le Glyceryl Stearate (et le Glyceryl Stéarate SE) sont des produits d’estérification de la glycérine et de l’acide stéarique, un acide gras organique naturellement présent dans de nombreuses huiles végétales. Ce sont des tensio-actifs.

Ce sont des sont des agents émulsifiants : c’est-à-dire qu’ils facilitent la formation d’une émulsion entre deux liquides non miscibles tels que l’huile et l’eau. De plus, ces agents émulsifiants possèdent des propriétés émollientes. Un émollient est un produit capable d’amollir et de détendre la peau. Ils agissent comme des lubrifiants sur la surface de la peau, ce qui donne à la peau un aspect doux et lisse. Ils hydratent la peau et ralentissent aussi la perte d’eau en formant une barrière sur la surface de la peau avec un toucher non gras. Il sont biodégradables et d’après mes recherches non pas d’effets secondaires indésirables sur la peau.

  • Isohexadecane (–)

C’est un émollient qui assouplit et adoucit la peau, un hydratant qui augmente la teneur en eau de la peau et la maintient douce et lisse. C’est aussi un solvant et un agent d’entretien de la peau.

Toutefois, attention car il fait partie des silicones : il est polluant et occlusif.

  • Sodium Hydroxide

Ce nom désigne la soude caustique, corrosive et fortement irritante à l’état pur. Le Sodium Hydroxyde est avec les corps gras, l’ingrédient de base des savons. En réagissant avec les acides gras, il accomplit la saponification qui donne des pains de savons solides. A la fin de ce  processus de saponification, il ne reste plus de Sodium Hydroxyde libre dans la préparation et le produit peut-être utilisé sans danger pour nettoyer la peau.

En ce qui concerne les cosmétiques classiques (crèmes, produits nettoyants sans savon, lotions, etc…) le Sodium Hydroxyde a une fonction annexe, qui est celle d’ajuster le pH. Le Sodium hydroxyde étant basique, il va diminuer l’acidité du produit final, en passant par exemple d’un pH acide de 3 (qui peut être irritant pour la peau) à un pH physiologique de 5. C’est dans le cadre de cette fonction qu’on retrouve le Sodium Hydroxyde, souvent en fin de liste des ingrédients. Il n’a alors aucun effet quelconque dans le produit, s’il est utilisé à hauteur de 0,10% environ, et n’a absolument aucune action irritante.

Attention, s’il est en début de liste et s’il est en trop grande quantité par contre (et ici il est au milieu…) !

  •  Myristyl Myristate

C’est un émollient, hydratant, opacifiant, ainsi qu’un agent d’entretien de la peau. Je n’ai pas trouvé grand chose d’alarmant à son sujet.

  • 2-Oleamido-1,3-Octadecanediol (-)

C’est un émollient, ainsi qu’un agent d’entretien de la peau. C’est un solvant d’origine chimique et on aimerait autant ne pas en avoir dans notre produit si possible.

Toutefois, il n’est pas non plus toxique.

  • Nylon-12 (—)

C’est un liant, opacifiant et agent de contrôle de la viscosité. C’est en fait très souvent utilisée dans les produits cosmétiques car c’est une excellente alternative au talc tout en offrant une douceur similaire sur la peau, un excellent glissant ainsi qu’une absorption modérée du sébum (n’obstrue pas les pores comme le mica et le talc peuvent le faire).

Attention car sur un autre site j’ai lu que c’était une : »poudre bon marché à base de matières synthétiques, abrasif« . Et j’ai trouvé cette mention de poudre abrasive sur d’autres sites…

Le Nylon-12 serait en fait un plastique et les plastiques intégrés aux crèmes de soin font office de liants et produisent une sensation délicate sur la peau. C’est abrasif et c’est polluant. À ce jour, il n’existe pas de définition officielle uniforme de ce qu’est le microplastique. Les fabricants se sentent donc libres de définir les choses à leur guise. Pour eux, le problème se limite aux particules solides, excluant le plastique liquide, cireux ou gélatineux. En outre, les producteurs refusent de renoncer au plastique pour les produits sans rinçage (produits « leave-on »), par opposition aux shampoings et gels douche (produits « rinse-off »)…

  • Poloxamer 338

Accrochez-vous pour celui-ci : c’est un polymère fait de bloc de polyoxyethylene suivi par un bloc de polyoxypropylene, suivi par un bloc de polyoxyethylene. Le nombre moyen d’unités de polyoxyethylene et polyoxypropylene varie en fonction du nombre associé au polymère. Sa texture va du liquide incolore au solide blanc suivant sa composition. Il appartient à la famille des PEG.

C’est un tensioactif, un émulsifiant et un agent lavant. Je n’ai pas trouvé d’article signalant des effets secondaires concernant ce produit.

  • Linoleum Acid (+++)

Il fait partie des acides gras qui font partie des triglycérides (ils sont combinés avec de la glycérine). C’est ici la famille des oméga 6 qu’on trouve dans : l’huile de soja, de germes de blé, de pépin de raisin, de bourrache, d’onagre ou de tournesol.

L’acide linéique est intégré à la composition des céramiques qui font partie du ciment lipidique (la barrière active de notre peau). C’est excellent pour : l’acné, les peaux grasses, les peaux sèches, les dermatoses, les brûlures et les coups de soleil et la dégradation de la barrière cutanée.

Dans les cosmétiques il est utilisé comme émollient et agent épaississant. Des recherches montreraient qu’il a un effet réparateur, anti-oxydant et adoucissant sur la peau.

  • Disodium EDTA (–)

C’est un agent de chélation (aide au maintient de l’aspect du produit) qui régule donc la viscosité du produit. Cet ingrédient est polluant (il se retrouve dans l’eau du robinet).

L’EDTA n’est nocif que lorsque qu’il est ingéré en très grandes quantités. Les cas d’allergies sont rarissimes. Lui-même traverse difficilement la barrière cutanée, mais il peut favoriser la pénétration d’autres substances. Il irrite fortement les yeux et s’avère très persistant (et donc polluant). Un ingrédient qui fait donc débat.

  • Capryloyl Salicylic Acid (CSA) (++)

C’est un ingrédient d’origine synthétique. C’est un ester de l’acide salicylique (c’est-à-dire le Beta Hydroxy Acid ou BHA), il est donc catégorisé comme un BHA qui fonctionne comme un exfoliant, anti-inflammatoire et anti-septique.

Le CSA a la capacité d’éliminer les cellules mortes, d’adoucir la peau et d’aider au maintien de l’élasticité de la peau. Il est souvent utilisé comme anti-vieillissement, anti-acné, anti-ride dans les cosmétiques.

Contrairement aux AHA (Alpha Hydroxy Acid) qui sont solubles dans l’eau, les BHA sont solubles dans les lipides (huiles). Cela signifie qu’ils exfolient non seulement la couche supérieure de l’épiderme mais pénètre plus profondément pour exfolier les cellules mortes et l’excès d’huile des pores. C’est pourquoi il est souvent utilisé pour traiter les points noirs et l’acné.

En outre, cet ingrédient fonctionne à la fois comme agent anti-microbien et anti-inflammatoire. Tandis que beaucoup d’exfoliants sont souvent irritants (comme les AHA) le CSA va lui, réduire les inflammations.

Attention tout n’est pas non plus tout rose ! Même s’il est considéré comme moins irritant que les AHA, ils ont comme même des effets secondaires potentiels : picotements, rougeurs, cicatrices, sensation de brûlure ou démangeaison… Tout cela peut être éviter en choisissant un produit contenant une concentration de 1 à 2 % de BHA pour un PH de 3 ou 4. Le plus grand problème étant que le CSA augmente la sensibilité de la peau au soleil de 50% ! Il faut donc absolument utiliser un SPF 30 et essayer de l’utiliser la nuit.

  • Piroctone Olamine

C’est un conservateur, agent anti-pelliculaire, d’origine synthétique. La Piroctone Olamine est une substance antifongique et bactériostatique très efficace utilisée depuis plus de 30 ans en cosmétique. Elle peut être utilisée dans les produits de nettoyage pour peau grasse ou peau jeune à problème afin de réguler la prolifération des bactéries et champignons. La Piroctone Olamine est approuvée par les autorités européennes avec une concentration maximale de 1% dans les produits rincés.

Je n’ai rien trouvé signalant un danger quelconque pour notre santé. En tant que conservateur toutefois, il est potentiellement polluant.

  • Parfum / Fragrance (-)

Le parfum peut être allergisant ou juste irritant pour notre peau. Personnellement je me passerais bien de ce parfum. Heureusement il est en fin de liste, on espère donc qu’il y en a peu.

Mon avis

Le soin Effaclar Duo (+) n’a eu aucun effet sur ma peau. Il n’en a pas amélioré l’aspect, n’a pas réduit mon acné, mes points noirs, désobstrué mes pores ou réduit mes marques… Aucun effet, ni bon ni mauvais. J’avais pourtant bon espoir… Je l’ai utilisé pendant 5 mois et rien…

Maintenant que j’en ai décrypté la composition je suis encore plus déçue. Car non seulement il n’a eu aucun effet sur ma peau mais en plus beaucoup de ses ingrédients me posent problèmes. A commencer par le 3e ingrédient de la liste le Dimethicone ! Un silicone un ingrédient occlusif pour moi qui ai déjà les pores tout obstrué et polluant…

En 7e position on trouve le Silica qui a lui aussi mauvaise réputation. En 13e position l’Isohexadecane : encore un silicone… Le Sodium Hydroxyde me pose aussi problème car il est en 14e position pour 29 ingrédients…

J’ai été agréablement surprise de découvrir que le soin Duo (+) contient des niacinamides, des BHA et de l’acide linéique. Ce sont de très bons ingrédients. Toutefois, ils n’ont visiblement pas fonctionné pour moi…

Je ne rachèterais pas ce produit et je ne le recommande pas. Si vous l’utilisez et qu’il fonctionne pour vous n’arrêtez pas à cause de moi.

 

Une réflexion sur “La Roche Posay – Effaclar : Duo (+)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.