La Roche Posay – Effaclar : l’eau micellaire

>> Je tiens à rappeler que je ne suis absolument pas une experte en produits cosmétiques et je n’y connais rien aux ingrédients. De plus,  les taux de concentration des ingrédients dans les produits ne sont pas détaillés. Tout cela pour dire que je ne suis pas là pour vous dire : tel ingrédient est mauvais n’utilisez plus jamais de produit en contenant. Suivant son dosage et les autres ingrédients présents, son effet peut être totalement différent. Il faut donc faire bien attention lorsqu’on se lance dans l’analyse détaillée d’un produit. J’essaie ici d’aider à décrypter le charabia mais je ne suis pas experte et je ne vous impose rien. Si ce produit vous convient et que vous l’utiliser depuis longtemps n’arrêtez pas juste à cause de moi. Tout le monde est différent. <<

J’ai eu une période ou j’étais addict à l’eau micellaire. Je l’utilisais pour tout : le matin pour me laver la peau le matin, le soir, pour me démaquiller, etc. Et comme j’ai toujours respecté les produits La Roche Posay je me suis naturellement tournée vers l’eau micellaire purifiante peaux grasses et sensibles.

« L’eau micellaire est un produit de beauté parfait pour nettoyer votre visage. Ce produit se compose de micelles, des molécules qui aident à éliminer le sébum et les impuretés de la peau. »

Les bienfaits de l’eau micellaire me paraissaient miraculeux. Cela me permettait de nettoyer ma peau en douceur pour moi qui a la peau sensible et qui rougit vite. L’eau micellaire aide à hydrater, fermer les pores et matifier la peau si on l’utilise au quotidien…

CarnetsDeMarine_Effaclar_LaRochePosay_EauMicellaire

Blablabla, honnêtement je voyais bien que le coton m’irritait la peau et que de me tartiner d’eau micellaire matin et soir ne changeait rien à ma peau à part la dessécher plus qu’avant et au final dérégler ma production de sébum déjà complètement déréglée… Bref ! Je ferais peut être un autre article sur les pour et les contre de l’eau micellaire. Ici je vais décrypter (essayer) les ingrédients de ce produit et vous donner mon verdict final.

Ingrédients :

  • Water
  • Hexylene glycol
  • Glycerin
  • Poloxamer 188
  • Zinc PCA
  • Sodium Lactate
  • Disodium cocoamphodiacetate
  • Disodium edta
  • Citric acid
  • Dihydrocholeth-30
  • Iodopropynyl butylcarbamate
  • Polyaminopropyl biguanide
  • L’Hexylene glycol

L’hexylène glycol, (je n’ai pas trouvé beaucoup d’articles) il est très utilisé comme solvant et agent de couplage (permet la réalisation des émulsions, à partir d’huile et d’eau). J’ai trouvé beaucoup de choses sur les glycols en général. Ce sont des solvants chimiques souvent utilisés en remplacement de conservateurs. Les émulsifiants PEG (Polyéthylène glycol) et PPG (polypropylène glycol) sont également des glycols.

Quel est le danger ?   Ils sont responsables de réactions allergiques et de dessèchement de la peau (Propylene glycol, Butylene glycol, Pentylene glycol).

  • Glycerin

Elle donne de l’onctuosité à de nombreux produits et présente un fort pouvoir hydratant grâce à sa capacité à retenir plusieurs fois son poids en eau. Ainsi, elle forme une barrière sur l’épiderme, limitant les pertes d’humidité tout en restaurant l’activité des lipides qui jouent un rôle essentiel dans la réparation cutanée. De plus, elle a des propriétés émollientes, c’est-à-dire qu’elle lisse la peau et les cheveux tout en maintenant un bon taux d’hydratation. Sa fonction occlusive permet à la peau d’être protégée des agressions extérieures telles que le vent et la pollution. La glycérine est également très bien tolérée par la peau et les allergies à ce produit sont rares.

Où est le problème ? Si cet ingrédient ne constitue pas un danger pour votre santé il a toutefois un impact écologique non négligeable. En effet, la glycérine de synthèse est issue de dérivés du pétrole. Mieux vaut privilégier des produits contenant de la glycérine naturelle d’origine végétale…

  • Poloxamer 188

Il est utilisé comme émulsifiant, agent solubilisant et stabilisant dans les formulations cosmétiques. Il présente un bon profil toxicologique et une irritation oculaire faible.

Attention toutefois car cet ingrédient est semblable aux PEG. Les PEG (polyéthylène glycol): émulsifiants, tensioactifs, les PEG rendent la peau perméable et peuvent laisser passer des substances nocives. De plus, leur procédé de fabrication (éthoxylation) est très toxique.

  • Zinc PCA

C’est un minéral essentiel pour le renouvellement cellulaire et la santé de la peau. C’est un actif sébo-régulateur composé de zinc et de L-PCA, un “passe-partout” physiologique qui permet une meilleure pénétration et action. Ses vertus cicatrisantes et anti-inflammatoires en font un ingrédient de choix pour lutter contre les problèmes de dermatoses et d’acné. Son effet anti-bactérien permet notamment de lutter contre la prolifération des bactéries responsables de l’acné. Il permet également de réduire les rougeurs, et de protéger la production de collagène. Le zinc PCA possède également un effet hydratant et régule la production de sébum (un humectant qui maintient la teneur en eau d’un cosmétique dans son emballage et sur la peau).

  • Sodium Lactate

Le sodium lactate a visiblement plusieurs fonction dans les cosmétiques : il peut servir de régulateur de pH, d’humectant, ou d’agent kératolytique (aide à éliminer les cellules mortes de la couche cornée de l’épiderme en agissant par simple contact avec la peau, en interagissant avec la kératine). Il améliore aussi la conservation et agit comme agent bactériostatique ( lorsqu’il est combiné avec un agent de conservation à spectre complet). Conservateur et humectant, c’est un acide faible fabriqué à partir d’acide lactique de mélasse fermentée et de soude.

  • Disodium cocoamphodiacetate

Le disodium cocoamphodiacetate fait partie des sulfates. Les sulfates sont des tensioactifs (je ferai un autre article sur les tensioactifs car je vois qu’il est important de bien les distinguer). Ils ont mauvaises réputation car ils seraient mauvais pour la peau et représenteraient un danger pour l’environnement.

Les tensioactifs sulfatés proviennent d’huile végétale de palme ou de coco. Ils sont produits en masse et ne coûtent pas cher. Ils servent de base moussante dans les gels douches et les shampoings. Certains détergents, plutôt irritants sont autorisés même dans les cosmétiques biologiques. Il est donc préférable de les éviter, même si en soi le danger n’est pas très grand.

  • Disodium EDTA

C’est un agent de chélation (aide au maintient de l’aspect du produit) qui régule donc la viscosité du produit. Cet ingrédient est polluant puisque peu biodégradable (il se retrouve dans l’eau du robinet).

L’EDTA n’est nocif que lorsque qu’il est ingéré en très grandes quantités. Les cas d’allergies sont rarissimes. Lui-même traverse difficilement la barrière cutanée, mais il peut favoriser la pénétration d’autres substances. Il irrite fortement les yeux et s’avère très persistant (et donc polluant). Un ingrédient qui fait donc débat.

  • Citric acid

Le citric acid ou acide citrique peut être utilisé dans les cosmétiques pour modifier ou stabiliser le pH du produit. Il possède aussi des propriétés astringentes qui dépendra de la quantité d’acide citrique contenu dans le produit. Il joue un rôle d’agent de chélation dont le but est de stabiliser le produit sur son aspect et/ou sa composition. Il peut servir d’agent masquant, pour « cacher » des odeurs d’autres composants du cosmétique.

L’acide citrique pouvant être quand même irritant, les cosmétiques en contenant une concentration élevée devront préciser sur leur emballage qu’ils ne doivent pas être mis en contact avec les yeux et d’envisager d’appliquer une protection solaire.

  • Dihydrocholeth-30

C’est un tensioactif (ingrédient qui réduit la tension de surface et favorise une répartition uniforme du produit lors de son utilisation). C’est également un agent émulsifiant qui favorise la formation de mélanges intimes entre des liquides non miscibles.

Il aurait un fort potentiel irritant, considéré comme cancérigène à cause de ses propriétés facilitant la pénétration de corps étranger.

  • Iodopropynyl butylcarbamate

C’est un conservateur et comme bien souvent pour les conservateurs il est allergisant (comme tous les dérivés organiques de l’iode).

  • Polyaminopropyl biguanide

C’est un conservateur (oups). Il est soi-disant allergisant, cancérigène et polluant.

Mon verdict

Je dois dire que j’ai été choquée de découvrir ce que contenait mon innocente eau micellaire dont je me tartinais toute la journée en pensant utiliser un produit miracle. Et sur le packaging on peut lire :

« L’Eau Micellaire Ultra EFFACLAR purifie la peau en douceur pour respecter les peaux mixtes à grasses. Les micelles associées à la glycérine éliminent 98% du fond de teint au premier coton pour une efficacité démaquillante optimale, sans sensation de dessèchement. Formule testée sous contrôle dermatologique et ophtalmologique sur les peaux et yeux sensibles. pH physiologique – Sans alcool – Sans colorant – Sans paraben. »

Euh, excusez moi on en parle de tous les autres ingrédients néfastes ?! Alalala, vive le marketing…

Personnellement, cette eau micellaire ne m’a pas endommagé ma peau, elle a déréglé ma production de sébum très probablement mais je n’ai pas eu de réaction allergique. Toutefois, au bout du 4e coton pour me démaquiller j’avais la peau toute irritée

Si vous avez l’habitude d’utiliser ce produit je ne vous force absolument pas à l’abandonner. De mon côté je suis bien contente de l’avoir fini, je n’en rachèterai pas ! Je ne vous le recommande pas, sans pour autant vous dire que ce produit est hautement toxique. Si vous voulez l’acheter et vous faire votre propre idée c’est sans doute mieux.  🙂

 

 

 

 

 

2 réflexions sur “La Roche Posay – Effaclar : l’eau micellaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.