Palais Changdeokgung – le palais de la Prospérité

Informations Pratiques

Métro Ligne 3 – Station Anguk

Ouvert du mardi au dimanche :
– de février à mai et de septembre à octobre de 9h à 18h
– de juin à août de 9h à 18h30
– de novembre à janvier de 9h à 17h30

Prix d’entrée :

  • 3000 wons
  • 5000 wons pour le ticket comprenant la visite du jardin secret (la visite de ce palais à peu d’intérêt sans le jardin secret)

De toutes mes visites de palais à Séoul (oui il y a beaucoup de palais vous verrez), c’est sans doute celui que j’ai préféré ! Vous devez absolument le visiter si vous visitez Séoul.

CarnetsdeMarine_Changdeokgung

Un peu d’histoire 

Construit en 1405 par le roi Taejong (1367-1422, 3e roi de la période Joseon) comme palais auxiliaire, le palais Changdeokgung est achevé en 1412. Il est depuis 1997 inscrit au patrimoine mondiale de l’UNESCO. Encore une fois, il fut complètement détruit par les japonais en 1592 lors de la série d’invasions. C’est fou tous les palais que je visitais en Corée ont tous été entièrement détruit par les japonais. Cette fois-ci cependant c’étais durant la guerre d’Imjin (1592-1598), lorsque le Japon veut envahir la Chine.

CarnetsdeMarine_Changdeokgung

Reconstruit de 1607 à 1610, le palais redevient le siège de la royauté en 1615. Il est à nouveau presque détruit en 1623, pas par les japonais, mais à cause d’un incendie lors d’une tentative de coup d’état.

CarnetsdeMarine_Changdeokgung

Le palais Changdeokgung est à nouveau reconstruit en 1647. Il redevint la résidence royale, excepté lorsque le roi Gojong logea au palais Deoksugung quelques années. Il brûla partiellement plusieurs fois. A cette époque les incendies étaient le premier ennemi de ce type de bâtiment. On peut citer par exemple le hall Daejojeon qui brûla en 1917. Pour remplacer certains des bâtiments des structures du Gyeongbokgung furent déplacés. Bien qu’environ la moitié des bâtiments a été détruit (incendies japonais), plusieurs sont encore très bien conservés :

  • La grande porte Donhwamun (1609)
  • La salle du trône (1609) : là où le roi donnait audience
  • Le hall Seongjeongjeon (1647) : là où le roi administrait le royaume un  bâtiment avec des tuiles bleu-vert (devenus rares en Corée)
  • Les halls Heuijeongdang et Daejojeon (1920): Heuijeongdang était les quartiers privés de la résidence royale, malheureusement il n’est pas accessible au public et Daejojeon était la résidence de la reine
  • Ochago : c’était le bureau des hauts fonctionnaires royaux, transformé en garage par les japonais (quel humour) 🙂
  • Nakseonjae (1846) : cette maison fut bâti pour les concubines royales, les reines venaient y tenir le deuil du roi défunt

CarnetsdeMarine_Changdeokgung

Le Jardin Secret ou Huwon garden

Attention il ne se visite qu’en visite guidée, vous ne pouvez pas le visiter seul !

Les visites guidées en anglais ont lieu 3 fois par jour à : 11h30 / 13h30 / 15h30.

CarnetsdeMarine_Changdeokgung

Comptez entre 1h et 1h30. N’espérez pas faire vos rebelles (^_^) à larguer la visite dès que vous pourrez, donc si vous ne supportez pas cela, ne gâchez pas la visite des autres et allez voir ailleurs si vous y êtes. 😉 (je parle d’expérience, une famille de français a fait chier du début à la fin pour visiter librement…).

Ce jardin a porté bien des noms, il s’appelait Bugwon (jardin nord) puis est devenu Geumwon ( jardin interdit) pour devenir Biwon (jardin secret) sous la colonisation japonaise. Aujourd’hui, on utilise encore Biwon mais Huwon est son nom actuel.

CarnetsdeMarine_Changdeokgung

pavillon Buyonjeong

Il a été construit en même temps que le palais et a lui aussi vécu de nombreux incendies. La plupart des bâtiments dans le jardin secret ont été rebâtis en 1623. Ce jardin est plus un immense parc qu’un jardin, il est composé de forêts, bassins, sources et pavillons où le roi et la famille venaient se reposer. Et on comprend pourquoi. Lorsque je suis entrée dans le jardin, j’ai eu l’impression d’entrer dans un de mes dramas, c’était magique : les bassins de nénuphars et les petits pavillons au milieu, les petits chemins au milieu de la forêt…  Le site est très bien conservé et protégé (d’où les visites guidées).

CarnetsdeMarine_Changdeokgung

Ongnyucheon

Huwon est le seul exemple intact d’un jardin royal coréen. Le pavillon Buyonjeong construit au XVIIIe siècle semble flotter au-dessus du bassin de lotus. En face le pavillon Juhamnu construit en 1777 est tout aussi magnifique. Il comprend 2 étages, le premier était réservé à la bibliothèque royale tandis qu’au second étage le roi organisait des banquets. Devant ce pavillon vous pourrez admirer la porte Osumun.

Il y a énormément de choses à voir dans ce jardin, mais je vous épargne la longue liste, le mieux c’est d’aller sur place armé de votre guide et d’un plan. 😉 N’oubliez cependant pas de faire un tour à la maison Yeon’gyeongdang ! C’est un des bâtiment qui m’a le plus plu. Cette maison a été construite en 1828 par le roi Sunjo (1790-1834, 23e roi de la période Joseon), elle est un modèle exacte des maisons de nobles (« yangban ») de l’époque. Il y a un quartier pour les hommes, un pour les femmes, un pour les domestiques, une bibliothèque et un pavillon. Le roi venait y expérimenter le style de vie de ses sujets, enfin juste celui des nobles. 😉

CarnetsdeMarine_Changdeokgung

Vous pourrez également admirer un bassin qui avait à l’origine la forme de la péninsule coréenne mais qui a ensuite été déformé par les japonais. Mais il ne perd rien de son charme pas d’inquiétude. Vous verrez dans ce bassin un pavillon en forme d’éventail ce qui est très rare (c’est même possible que ce soit un des seuls de Corée). Ce pavillon est appelé Bandoji (pas de panique, moi aussi j’ai du mal à retenir tous les noms…).

Après cela, votre guide vous emmènera à Ongnyucheon le « ruisseau aux eaux de jade », créé en 1636. Là, vous trouverez le sanctuaire Seonwonjeon, qui appartenait à l’origine au Deoksugung mais qui fut déplacé en 1921. Les portraits de 12 rois, brûlés lors de la guerre de Corée, y sont conservés.

CarnetsdeMarine_Changdeokgung

La visite du jardin secret s’achève devant un genévrier vieux de plus de 700 ans semblable a un dragon prêt à prendre son envol. La classe 🙂

Mes recommandations

Mettez des baskets pas de chaussures inconfortables et amenez de l’eau avec vous, surtout si c’est l’été. Vous ferez des petites pauses tout au long de la visite ne vous inquiétez pas. Vous trouverez des plans à l’entrée du palais. Le guide parle très bien anglais vous n’aurez pas de mal à le comprendre.

Bonne visite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.