25 ans et toujours toutes mes dents

J’avais pour principe de ne pas parler trop en détails de ma vie personnelle sur ce site. Pourquoi, car je sais qu’Internet c’est dangereux et que tout ce que j’écris ici me suivra toute ma vie. Même un petit blog que personne ne lit peut avoir un impact négatif dans le futur. Les gens sur Internet ne sont pas des tendres. Quand je lis les commentaires haineux je me demande comment les gens qui les reçoivent quotidiennement gèrent cela. Je suis trop trouillarde pour imaginer supporter tout cela alors j’ai choisi de me protéger même si c’est par des moyens très basiques. 😉

Cependant aujourd’hui il pleut, il fait gris et froid et je suis toute seule à refaire mon CV. J’ai ouvert mon site pour éviter de penser au fait que j’ai 25 ans et que je n’ai aucune idée de ce que je vais faire de ma vie. Récemment diplômée, il est temps pour moi de rentrer dans la réalité, le monde des « adultes ». Un monde que je trouve détestable et plein d’hypocrisie. Après 20 ans d’études à foncer sans réfléchir avec pour seul objectif avoir un bon diplôme pour trouver un bon travail, « réussir », maintenant que j’ai ce diplôme je ne sais honnêtement pas quoi en faire. Trouver du travail pour les jeunes d’aujourd’hui qui n’ont aucun piston est difficile. Ne serais-ce que trouver un job d’été c’était déjà compliqué, trouver un stage a été un jeu chance ou de malchance… Trouver un travail, rien qu’à l’idée de recommencer tout ce processus pitoyable et dégradant où c’est à celui qui ment le mieux… Arf, je suis déjà épuisée.

A trop sourire et être trop gentille, supporter sans cesse mon statut de jeune et donc de sous-merde pendant mes stages, je ne supporte plus de sourire et d’être gentille. En soi je sais que je trouverai un travail, il suffit que je regarde à la baisse mes critères et je trouverai forcément un travail pour lequel je serais sur-qualifiée et sous-payée. Mais est-ce vraiment cela que je veux ?

Oui, je dois travailler car il faut bien que je gagne ma vie. Cependant, à quel point suis-je supposée revoir mes critères à la baisse. A quel point suis-je supposée traîner dans la boue mes espoirs de jeune de 25 ans… Quels sont mes priorités : l’argent ? Peu de pression ? Des horaires arrangeants ? Beaucoup de vacances ? Un boulot intéressant ? Un environnement de travail sain ? … Je sais bien qu’il faut faire des sacrifices dans la vie et qu’on a pas tout ce qu’on veut. Mais j’en ai assez de faire taire la petite voie dans ma tête et de faire ce qu’il faut parce que la société fonctionne ainsi. J’ai 25 ans et ras-le-bol de suivre les codes et de faire ce qu’il faut. Quand je vois les postes qu’ont mes amis et les vies qu’ils ont après avoir fait ce qu’il faut, je me dis que tout cela n’est qu’une gigantesque arnaque.

Je regarde en arrière, 25 ans d’études et de flemme. 25 à sagement obéir à papa maman. 25 ans à être une personne sérieuse calme et discrète. 25 ans de gentillesse pour finir par être la pigeonne de tout le monde. Je dis merde à ces 25 ans. Je dis merde à mon éducation de bisounours. Ces 25 ans ne m’ont pas du tout préparé à faire face au monde des adultes. J’aurais un travail, des impôts à payer, une mutuelle, des assurances, etc. Des trucs d’adultes comme je disais à 17 ans. Mais voilà, maintenant j’ai 25 ans et je ne me sens pas du tout prête à être une adulte.

Il est temps de retourner à des choses sérieuses et que j’arrête de couiner sur mon sort, je sais qu’il y a bien pire que moi. Pardonnez moi c’est la pluie qui me déprime ce soir. 🙂

3 réflexions sur “25 ans et toujours toutes mes dents

  1. 25 ans, un des plus beaux âges ! Bien sûr à ton âge j’avais passé le cap du 1er boulot, qui forcément n’était pas du tout celui que j’attendais, c’est aussi pour cela que j’en garde un bon souvenir (pas du boulot 😉 de cet âge !) La vie professionnelle ne sera jamais aussi sereine que celle qu’ont connu nos parents, mais plutôt faite de remises en question, de changements réguliers et parfois de reconversion. Je n’ai toujours pas compris cette réticence qu’ont les entreprises à faire confiance aux jeunes… Mais de très beaux moments à vivre t’attendent ! Je sais que ce n’est qu’un coup de déprime quand tu as écrit cet article et je suis sûre que ça va déjà mieux aujourd’hui mais je souhaitais te laisser quelques mots d’espoir…

    Aimé par 1 personne

  2. quel beau billet…j’espère que tu vas trouver ta voie et ta voix, indépendamment de ce que le monde autour de toi veut pour toi, j’espère que tu trouvera le bon moment et le temps pour écouter ce que tu veux vraiment (au moins pendant quelques années :-)!) et que tu va trouver les ressources et les personnes autour de toi qui pourront être bien pour toi en ce moment, sans devoir revoir rien à la baisse, sans devoir faire des compromis et avoir après des regrets, j’espère que tu va trouver le bon alignement…parfois c’est juste question de rehausser le regard gros bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.