[ Brexit ] – Ma vision simpliste d’un événement sans précédent

Ce matin  j’ai été surprise d’apprendre la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne (UE). Je pensais qu’ils resteraient au sein de l’UE. Les retombées de cette annonce ne se sont pas fait attendre : les bourses se sont affolées, David Cameron a annoncé son départ du poste de 1e minister, etc.

Carnets de Marine-Brexit

Je vous avoue que j’ai une vision très simpliste du problème. D’une, je suis sans doute trop occupée à vivre ma petite vie pour prendre le temps de me documenter sur le sujet et d’y réfléchir. De deux, moi et la politique ça fait deux… Toutefois, je pense que c’est tout de même important de se poser deux minutes et de réfléchir à ce qu’il se passe autour de moi.

Ma vision simpliste :

Que le Royaume-Uni sorte ou non cela ne m’affectera pas tellement personnellement donc peu m’importe un peu qu’ils restent ou qu’ils sortent. De plus, j’ai toujours pensé, ou entendu dire, que le Royaume-Uni a un pied dans l’UE et un pied hors de l’UE. Il n’a pas adopté l’euro, ne fait pas partie de l’espace Schengen, etc. À part profiter des aides de l’UE et des avantages en termes d’échanges au sein de l’UE et hors UE, il ne participait pas tellement à l’UE. Oui il participe beaucoup aux échanges sur le plan économique, je ne remets absolument pas cela en cause.

Finalement, que le RU sorte de l’UE cela ne m’importais pas tellement. S’ils décidaient de sortir, grand bien leur fasse. Toutefois, je savais qu’évidemment cela aurait beaucoup de conséquences et que ce serait un bon gros bordel financier, économique, politique, etc. s’il sortait.

Maintenant que la décision a été prise je l’accepte, c’est leur choix et il faut le respecter. Ce que je trouve dommage ce sont les raisons derrière ce choix. Ce que je trouve dommage c’est ce que ce choix révèle sur nos sociétés. Ce que je trouve dommage c’est ce que cela annonce pour l’avenir… Tous les pays vont-ils organiser un référendum pour demander à leurs citoyens si eux aussi souhaitent sortir de l’UE ?

Carnets de Marine-Brexit

Ce qu’il faut retenir :

  • Le « out » l’a emporté avec 51,9% des suffrages
  • La participation au referendum a été importante : 72,2%
  • Le 1e minister D. Cameron a annoncé sa démission
  • Depuis l’annonce du résultat la livre sterling s’est effondrée

Et maintenant ?

On entre dans une phase d’improvisation totale car à ma connaissance, c’est la 1e fois qu’un état membre quitte l’UE. Après 43 ans dans l’UE cela risque de s’avérer compliqué pour le RU de sortir de l’UE.

Pour que le RU quitte l’UE, il doit formellement annoncer ses intentions lors d’un Conseil européen, comme décrit dans l’article 50 du traité de Lisbonne. Un Conseil est organisé les 28 et 29 juin, et le Brexit sera bien évidemment au centre des discussions. Une période de 2 ans est prévue pour préparer la sortie, mais elle peut être raccourcie si un accord est trouvé. Elle peut aussi être allongée, mais il faut pour cela obtenir l’unanimité des Etats européens, faute de quoi le Royaume-Uni se retrouverait sans accords commerciaux ni accords préférentiels de libre circulation.

Commenceront alors de longues négociations sur les modalités du désengagement britannique, notamment concernant un éventuel accès au marché unique. Le ministère des affaires étrangères britannique a annoncé que les négociations pourraient mener à plus d’une décennie d’incertitudes.

Pour plus d’informations sur le sujet, je vous invite à aller lire l’article du Monde en cliquant ici.

Carnets de Marine-Brexit

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.