Qu’est-ce que le « No poo » ?

Carnets de Marine_No Poo

Venue des Etat-Unis, la méthode « No poo » consiste à bannir le shampoing de sa salle de bain. À l’heure où les produits chimiques sont régulièrement pointés du doigt pour leurs effets sur la santé, nombreux sont ceux qui se tournent vers des alternatives plus naturelles pour prendre soin de leur cheveux. Eau claire, bicarbonate de soude, vinaigre de cidre, ou après-shampoing naturel sans silicones (low-poo) les alternatives ne manquent pas.

Le « No poo » tout un programme

Attention avant de se lancer dans l’aventure il faut savoir que ne plus utiliser de shampoing ne se fait pas du jour au lendemain, il faut y aller par palier. Cela peut être plus contraignant pour certains que de juste utiliser du shampooing. Voici les étapes à suivre pour commencer à devenir « No poo addict » recommendées par Antigone XXI :

CarnetsdeMarine_NoPoo

  1. Espacer les shampoings : par exemple,  si vous avez l’habitude de vous laver les cheveux tous les jours, faites-le tous les 2 jours ; si c’est 2 fois par semaine, essayez de ne le faire qu’une fois tous les 5 jours, etc. Attendez d’avoir bien espacé vos shampoings (au minimum 1 semaine) avant de ne plus utiliser de shampoing du tout.
  2. Se brosser les cheveux régulièrement : brossez-vous les cheveux chaque matin pendant 2 à 3 minutes, du sommet du crâne jusqu’aux pointes et dans tous les sens (tête en bas…) : il s’agit de répartir le sébum sur toutes les longueurs. Par la suite, il est conseillé de laver votre brosse tous les jours : enlever tous les petits poils au peigne, et frotter à l’eau avec un peu de bicarbonate ou du savon, rien de plus simple. Si vous n’avez que 5mm de cheveux sur le crâne, sauter cette étape. En outre, si vous avez les cheveux bouclés et peur de faire gonfler vos cheveux, démêler-les avec un peigne en bois et mouiller vos cheveux après le peignage/brossage pour reformer vos boucles.
  3. Ne plus utiliser de shampoing mais seulement la recette indiquée plus bas : c’est ce qu’on appelle le « No-poo » (pour « no-shampoo »). Certaines personnes préconisent un lavage à l’eau pure seulement, mais je pense que lorsqu’on sort à peine de cette phase, c’est psychologiquement infaisable. Tandis que la recette miracle préconisée par Antigone XXI, fonctionne comme un vrai shampoing, mais sans les inconvénients !
  4. Ne plus vous laver les cheveux pendant 1 mois. C’est sans doute l’étape la plus difficile. Quand j’ai lu ça je me suis oulalala, rien que pour ça je ne pourrais jamais tenter ma chance. Toutefois il est possible de faire des shampoings secs pour tenir le coup. Pas besoin d’aller en acheter, il vous suffit simplement de fécule (de maïs par exemple, la « Maïzena ») (la fécule est d’ailleurs souvent l’ingrédient n°1 des shampoings à sec !) ou bien d’argile verte. Répartissez-en 1 cuillère à café  sur le haut des longueurs puis brossez bien : votre chevelure sera comme neuve ! Sinon profitez de vos vacances pour vous lancer dans l’aventure pour ne pas avoir peur du regard des autres et notamment de vos collègues ou de votre patron. 😉
  5. Pour finir, brosser vos cheveux tous les jours, les laver avec la recette que j’évoquerai plus bas 1 fois toutes les 3 à 4 semaines, puis de moins en moins souvent et tout simplement à l’eau !

 

La recette du « No poo » :

  • Bicarbonate de soude/sodium alimentaire (impérativement extra-fin – pas en cristaux !)
  • Vinaigre de pomme/cidre (ou du jus de citron)
  • Huile essentielle d’Ylang-Ylang (optionnel)

CarnetsdeMarine_NoPoo

Conseils d’utilisation

-Mélanger 2 cuillères à soupe de bicarbonate (1 cuillère seulement si vous avez les cheveux courts) dans un fond d’eau : vous obtenez une pâte plus ou moins liquide (à vous de rajouter de l’eau ou non, c’est selon votre convenance).

-Bien mouiller vos cheveux puis masser votre cuir chevelu avec la pâte obtenue comme avec un shampoing traditionnel. Attention, ça ne mousse pas ! Passer entre chaque mèche, de sorte à ne rien oublier. Le plus simple est de le faire la tête en bas pour viser les cheveux, et non directement le cuir chevelu. Éviter les longueurs et les pointes qui n’ont pas besoin d’être récurées à chaque passage à l’eau.

Rincer soigneusement vos cheveux.

-Dans un petit verre, verser 2 cuillères à soupe de vinaigre de pomme et ajouter de l’eau, froide de préférence (plus ou moins, vous allez vous adapter au fur et à mesure). Ajouter 2 à 3 gouttes d’huile essentielle d’Ylang-Ylang si vous le souhaitez (c’est totalement optionnel).

Verser délicatement le vinaigre ainsi dilué sur vos cheveux, laisser-le ruisseler sur les longueurs et ne vous massez pas le crâne. Bien répartir (faites attention à vos yeux car ça pique !).

-Pour finir, au choix : rincer abondamment après avoir attendu 2 à  3 minutes, ou bien rincer brièvement (voire quasiment pas). Ne vous inquiétez pas, l’odeur de vinaigre disparaît rapidement !

Propriétées des ingrédients utilisés

Le bicarbonate est un produit qui, appliqué aux cheveux, est un excellent soin antipelliculaire et permet également de débarrasser les cheveux de tout résidu de saleté, laque ou autre produit. Les cheveux sont plus propres, plus longtemps et regraissent moins vite.

Le vinaigre grâce à son pH va redonner un peu d’acidité au cuir chevelu : les shampoings, même bio, ont un pH supérieur au cuir chevelu, et lorsque le pH des cheveux devient trop alcalin, cela donne… des pellicules ! Le vinaigre est donc un bon anti-pelliculaire, lui aussi, en plus de rendre les cheveux particulièrement brillants et légers.

L’Ylang-Ylang, en huile, ce produit renforce et protège le cuir chevelu, en même temps qu’il en nourrit les bulbes. De plus, cette huile essentielle sent très bon ! Cependant, vous pouvez sans problème la remplacer par une autre huile essentielle, comme le gingembre, la lavande ou le géranium, selon vos préférences ou vos besoins.

Mon avis

Je n’ai pas testé le « No poo », pour écrire cet article je me suis basée sur des articles de presse et des articles de bloggueuses notamment celui d’Antigone XXI que je trouve très bien rédigé. Personnellement, je pense que c’est un gros changement dans mon mode de vie et je ne suis pas prête à sauter le pas. Peut-être qu’un jour je me lancerais dans l’aventure, pour le moment le « Low poo » me convient. Je suis toutefois sur la même longueur d’ondes. Je pense que l’abus de shampooing est mauvais et qu’il faut trouver des alternatives pour prendre soin de nos cheveux. Nous avons tous des cheveux différents et des façons différentes d’en prendre soin, je pense qu’il faut tester pour savoir si réellement telle ou telle technique nous convient ou non.

Pour toute question je vous invite à aller voir le FAQ rédigé par Antigone XXI 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.