13 choses qui m’ont surprises au Mexique

Voici une petite liste des choses qui m’ont surprises au Mexique. Ce n’est ni négatif, ni positif. Ce sont quelques exemples tirés au hasard mais il reste encore bien des choses à dire sur le sujet. 😉

  1. Le personnel médical se balade en blouse à l’intérieur et à l’extérieur de l’hôpital. J’en croisais beaucoup dans le métro notamment aux stations proches d’hôpitaux (logique). Lorsque j’ai soulevé la question à mes amis, ils étaient surpris, ça ne pose visiblement pas problème là-bas qu’un médecin se balade dans le métro avec une blouse pleine de germes de l’hôpital puis entre à l’hôpital avec une blouse pleine de germes du métro…
  2. Dans les transports en commun il n’est pas rare qu’il y ait des trames réservées aux femmes, enfants, handicapés et aux personnes âgés. Hommes et femmes sont donc séparés, comme dans certaines écoles également…
  3. Au Mexique, on peut passer au feu rouge, mais en faisant attention et s’il n’y a pas de policiers à côté je suppose.
  4. Sur les routes il y a régulièrement des points de contrôles, avec des policiers ou des militaires lourdement armés, masqués… Vous croiserez également des militaires lourdement armés en ville, ne vous inquiétez pas c’est normal.
  5. Les autoroutes ou les routes ne sont pas utilisées que par des voitures, ne vous étonnez pas de voir des gens à pieds, à vélo, à dos de mulet ou sur une charrette tirée par un cheval.
  6. Il y a beaucoup de trous (des gros trous, profonds) sur le trottoir, sur la route, etc. causés par les racines d’arbre ou les tremblements de terres et aussi le fait que Mexico a été bâti sur des rivières et d’anciens marais qu’ils ont asséché. Bref, tous ces trous sont de vrais dangers mais tout le monde s’en fiche. 😉
  7. Manger avec les doigts n’est pas choquant, l’inverse par contre peut l’être dans certaines circonstances. Alors observez autour de vous et adaptez-vous.
  8. Travailler est très important au Mexique, les gens ne supportent pas l’idée d’être des « assistés ». La vieille dame préférera faire des tacos dans la cuisine et les vendre dans la rue que de rester chez elle à se reposer et dépendre de ses enfants. Les aveugles chantent dans les métros, les gens passent dans la rue en criant pour proposer de faire des petites réparations chez vous, etc. Travailler est une question de survie mais aussi d’honneur là-bas.
  9. Les mexicains mettent du piment partout, même si vous allez manger des sushis ils vous mettront des sauces aux piments sur la table, leurs bonbons sont pour la plupart au piment, les chips aussi, etc. Préparez votre estomac 😀
  10. Vous croiserez sans doute des familles entières sur un scooter ou bien une voiture remplie d’une famille de 15 personnes, le nombre de personnes pouvant ou ne pouvant pas tenir dans une seule voiture est tout à fait relatif au Mexique.
  11. Les horaires pour manger ainsi que les habitudes alimentaires sont très différents également. Le matin le petit-déjeuner est très lourd c’est quasiment un repas. Souvent il y a des œufs accompagnés de frijoles et de quesadillas. Vers 11h, 12h ils prennent un en-cas non-officiel, des chips ou des petits gâteaux, etc. Le déjeuner est vers 14h, 15h, 16h voire 17h. Puis vers 18h nouvel en-cas non officiel. Vers 20h c’est le dîner mais les mexicains mangent « léger » à cette heure-là, le plus souvent, une omelette, un sandwich, des céréales, des tartines ou bien un hot-dog… Il est recommandé par les diététiciens et les médecins mexicains de manger 5 fois par jour, le mieux étant de manger tout au long de la journée mais en petite quantité. Les habitudes alimentaires sont donc très différentes, je ne dis pas que nous avons raison ou qu’ils ont tort. Je dis juste que cela a été un choc et surtout je pense que je n’ai jamais autant mangé de cochonneries de toute ma vie là-bas (notamment des chips, les mexicains en mangent quasiment tous les jours…). Mais ce n’est pas considéré comme des cochonneries là-bas, certaines chips sont même considérées diététiques, nous avons un point de vue différent sur la question voilà tout 😉
  12. Les mexicains prennent beaucoup le taxi. Avoir une voiture est un luxe et le taxi ne coûte pas cher et plus confortable que les transports en commun. Toutefois ne prenez pas de taxis dans la rue si vous êtes touriste, cela reste dangereux…
  13. Vous trouverez très peu de poubelles dans les rues au Mexique. Le plus souvent je gardais mes déchets dans une poche plastique dans mon sac et je les jetais le soir à la maison. Attention le tri sélectif existe aussi au Mexique, mais pas partout, donc faites attention avant de jeter vos déchets, vérifiez qu’il n’y a pas des petits dessins ou des indications écrites. 😉

Une réflexion sur “13 choses qui m’ont surprises au Mexique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.